+'mot ou #TAG' +'autre'

#FEUARTIFICE #SORTIE #PARC #USA202 #VOYAGE #USA2022 # DETROIT #OSWEGO #EUROPE #2021 #USA #2017 #2019 #VENISE


   
Wait...

ALBUM

samedi 30 novembre 2002

Novembre 2002

Wait...

CHRONIQUE

jeudi 31 octobre 2002

Chronique 10/2002

La chronique d'Elodie - Octobre 2002   "Octobre finissant, on sort les déguisements" Voilà le grand événement de ce mois-ci : contrairement à ce que je m'étais promis après le carnaval de  février dernier, je n'ai pas pu résister à la tentation de refabriquer des costumes pour le désormais  traditionnel goûter déguisé de la fin octobre... Voici donc pour vous la recette: "comment se prendre la tête pour déguiser vos enfants" 1. demandez à votre aîné en quoi il veut être déguisé (dans notre cas, Louis voulait être en... dragon) avantage : "l'enfant est au coeur du projet" (référence pour Jacqueline) inconvénients : son idée est excellente mais impossible à réaliser 2. établissez rapidement un plan d'action (ici 3 phases : conception du patron - achat du tissu - réalisation) avantage : au moins, on sait où on va et comment travailler inconvénients : si on a déjà du mal dans la conception du patron, on commence à s'affoler 3. achetez votre tissu dans un magasin spécialisé avantage : vous avez beaucoup de choix (même si vous n'y connaissez pas grand'chose) inconvénients : vous avez beaucoup trop de choix (surtout si vous n'y connaissez pas grand'chose) 4. réalisez votre déguisement ( dit comme ça c'est facile) avantage : vous pourrez être fière de vous et du travail accompli inconvénients : vous devenez irritable, perdez le sommeil mais compensez par un appétit vorace, maudissez machine à coudre et paire de ciseaux, envoyez promener mari et enfants, frisez la crise de nerfs etc... Vous l'aurez compris, la réalisation d'un costume est donc une IMMENSE PARTIE DE PLAISIR, dont  le meilleur moment est celui de l'essayage final : vous, émue aux larmes, contemplez avec ravissement  votre  chérubin déguisé, qui, même s'il ne le manifeste pas, mesure sans doute à quel point vous  l'aimez pour avoir accepté de vous prendre la tête à ce point avec ce stupide costume... Bref, tout ça c'est du bonheur... Je précise que dans le cas ou votre enfant ne maîtrise pas encore le langage (exemple petit Paul), la phase 1 de la recette n'a plus de raison d'être, et tout le travail s'en trouve alors simplifié. En effet, le superbe  costume de fantôme de Paul était du plus bel effet pour un temps de réalisation minime... Ça ne marchera bientôt plus alors j'en ai profité une dernière fois ... Passons aux nouvelles brèves: Petit Paul est donc dans une phase d'ascension fulgurante vers la maîtrise du langage : "bonbon" et "gâteau" restant  parmi ses termes préférés. "Mamie" a fait son apparition aujourd'hui... Il s'asseoit ( tout habillé) sur le pot en  disant "caca", et court comme un petit...robot aux jambes raides. Louis  a connu ses premières vacances d'écolier. Il passe des heures à jouer aux chevaliers Playmobil, en inventant toutes sortes de combat dont le vainqueur est toujours "Louis chevalier Albert" (le plus beau des  personnages).Un jour, me parlant d'un de ses copains de classe dont la maman est enceinte, il me dit "Maxime il va avoir un petit frère Paul". Je lui explique que la maman attendait une petite fille, alors qu'elle ne pourra pas s'appeler Paul. Et il me répond "mais  c'est mieux d'avoir un Paul plutôt que une soeur". Pourvu qu'ça dure.... Moi j'ai dû me rendre à l'évidence que j'avais eu les yeux plus gros que le ventre en pensant faire ma maîtrise sans être  obligée d'aller trop souvent à Paris...Du coup je me contente de finir la licence histoire de rentabiliser ma carte d'étudiante, tout en complétant ma culture personnelle via le net ou la bibliothèque. Christophe se trouve ravi d'être en week-end prolongé.Il vient à l'instant de terminer avec Louis le découpage de notre  citrouille d'Halloween , sous les yeux émerveillés de petit Paul... Demain c'est la Toussaint, alors par avance bonne fête à chacun !

Wait...

ALBUM

jeudi 31 octobre 2002

Octobre 2002

Wait...

CHRONIQUE

lundi 30 septembre 2002

Chronique 09/2002

La chronique d'Elodie - Septembre 2002   "Au programme de septembre : jeunes mariés et rentrées" Voilà, tout est là, résumé en quelques mots, la "substantifique moelle" de notre mois de septembre 2002.... On a marié les uns, mis les autres à l'école, à la halte-jeux ou à la fac...Tout ça dans le bonheur ! Voilà, nous l'annoncions depuis quelques temps, mais peut-être les incrédules avaient-ils des doutes... Et pourtant c'était vrai ? Comment ? Vous ne voyez pas de quoi je parle ?  Mais enfin, je fais allusion à L'EVENEMENT marquant de ce mois de septembre...  A celui que tous les journaux, notamment les plus sérieux (Gala, Voici, VSD, Paris Match) auraient rêvé de couvrir, mais ne l'ont pu faute d'invitation... Je parle bien sûr de cette somptueuse réception en fort bonne compagnie, organisée en une charmante bourgade de la Bretagne libre... Je veux parler bien entendu du MARIAGE DE CLAIRE ET JULIEN ! Et oui, ça y est, c'est officiel, ils l'ont fait ! Et nous, privilégiés, nous y étions ! Ce fut une superbe journée : Claire était magnifique, avec "une vraie robe de mariée" (n'est-ce pas Margot ?). J'en connais un à qui ça a fait quelque chose de voir sa soeur comme ça... Julien, fidèle à lui-même, d'une élégance sobre et raffinée avec la pointe d'excentricité qui le caractérise.. Enfin courez voir l'album "page spéciale" consacré à l'événement..J'en profite pour rappeler à tous ceux qui nous inondent de mails depuis le 8 septembre que nous avions annoncé la diffusion de ces photos sur le site de septembre..c'est à dire maintenant.. On a eu droit à une belle cérémonie, égayée par les "babillements" plus ou moins sonores des 3 compères ( Hugo, Louis et Maxime) à qui la solennité du moment échappait un peu... Ensuite, le soleil s'est montré généreux tout au long du vin d'honneur afin que nous puissions profiter du jardin des mariés, et de leurs nombreux voisins invités à partager le délicieux buffet. Hélas, la clémence de la météo n'a pas duré bien longtemps, et c'est sous la grisaille, puis le crachin, que nous avons tenté une ballade au bord de la mer, voire même pour certains une baignade ! Les enfants étaient ravis et épuisés, et c'est donc sans remords que nous les avons laissés aux bons soins de la baby-sitter afin d'aller nous restaurer à "l'Auberge" de Sainte Anne d'Auray... Là encore, on n'a pas résisté au plaisir de vous mettre les photos...A défaut du goût et de l'odeur, vous aurez l'image.. C'était parfait à tous points de vue, dans le ton de cette belle journée... Le "bain de minuit" initialement prévu dans la piscine n'a trouvé qu'un seul amateur en la personne de Laurent, les pauvres parisiens que nous sommes étant trop peu habitués aux températures peu engageantes de cette soirée bretonne....Tant pis, on reviendra !! Chez nous aussi les p'tits événements se sont succédés... La rentrée de Louis à l'école s'est passée mieux que je ne le  craignais...Les premiers jours après la rentrée, grosses larmes....Les jours suivants, petits chouinements...Et maintenant, un bisou et un grand sourire ! Bref, maintenant c'est génial, il semble se plaire beaucoup et nous raconte quelques petites anecdotes de la vie de la classe. Sa maîtresse est très gentille, et il a déjà quelques petits copains dont il ne connaît pas forcément le prénom... Je suis fière de lui et de son enthousiasme...C'est vraiment un grand maintenant... Il me surprend souvent par les expressions qu'il emploie et les tournures de phrases qu'il utilise ("les places "handicapé" c'est réservé aux gens qui ne peuvent pas bien marcher"); il a aussi une très bonne mémoire, sur les titres de livres par exemple : 3 jours après avoir choisi un livre à la bibliothèque, il se rappelle du titre, alors que je ne le lui avais donné qu'une fois. Ce petit sportif a également commencé l'école multisports. Une fois par semaine, il découvre différents sports dans un tout petit groupe (une dizaine) d'enfants de son âge...Ça s'est "super bien" passé la première fois ( dixit Louis), c'est bon signe. Pour petit Paul, ce mois de septembre restera gravé dans les annales : en effet, ça y est, il marche ! A lui les grandes traversées du salon en solitaire, les  promenades à travers les chambres, les randonnées dans le jardin... Pour nous c'est super amusant de le voir se déplacer tout seul, à la vitesse de l'escargot mais c'est un début ! Le voilà donc de retour à la halte-jeux, où il se sent comme un poisson dans l'eau, nullement impressionné par les pleurs des  autres enfants... Il est toujours aussi rieur et "fonceur", même si son petit caractère de tête de lard s'affirme de temps en temps ! Il adore escalader tout ce qui lui fait obstacle (fauteuil, lit, chaises, canapé..), et s'absorber pendant des heures dans la contemplation des petits cailloux, feuilles, bouts de mégots etc...qu'il rencontre sous ses pas... Son vocabulaire s'élargit : "carrr" pour "carresse", "tite" pour "titoune" (= tétine), "baaaaa" pour "bateau sur l'eau" ( la comptine), "ah" pour "chat", "chsss" pour "chaussure" ....C'est un p'tit bavard lui aussi, comme sa mère ! Sa mère, quant à elle, a enfin, après moult péripéties, réussi à s'inscrire à la fac ! Me voilà donc officiellement étudiante en maîtrise d'histoire, avec, pour thème de recherche, "Franc-tireur, un journal issu de la Résistance". Ce n'était pas le sujet que j'avais initialement préparé, mais celui-ci semblait moins "bateau" et donc plus utile que le précédent. Je suis ravie, même si j'appréhende un peu de me retrouver entourée de "jeunots" et de me sentir larguée ...Maais dans la vie il faut prendre des risques !Début des cours mi-octobre et d'ici là une bonne préparation mentale s'impose... Christophe s'est malencontreusement fait une entorse à la cheville gauche en sautant dans un trou...Du coup il est un peu limité dans ses déplacements, et n'a même pas pu aller jouer au volley vendredi dernier... Car pour lui, la grande nouvelle c'est ça : il a enfin retrouvé un club où il se sent bien et où le niveau de jeu permet de bien s'amuser...Ça lui rappelle son jeune temps (quand il avait les cheveux longs !)... Enfin, nous sommes réellement entrés dans la phase "concrète" de préparation du rassemblement de Taizé; notre paroisse se propose en effet d'accueillir 350 jeunes venus de toute l'Europe entre le 28 décembre et le 1° janvier, et nous sommes chargés de coordonner tout ça... Les bonnes volontés sont les bienvenues, il y a du boulot !Voilà pour ce mois-ci, en espérant que les diverses rentrées des uns et des autres ont été harmonieuses...

Wait...

ALBUM

lundi 30 septembre 2002

Septembre 2002

Wait...

CHRONIQUE

samedi 31 août 2002

Chronique 08/2002

La chronique d'Elodie - Juillet / Août 2002   "Quand l'été se termine, la famille a bonne mine" Un mois 1/2 de cyber-silence...Loin du crépitement du clavier, des soubresauts de la souris, des clignotements de l'écran.... Mais nous revoilà !!!! Et nous rapportons dans nos bagages la grande nouvelle : la petite Agathe est née le 29 août, après s'être tant fait attendre !! Et oui, une fois encore nous avons sacrifié à la sacro-sainte tradition des congés payés.... Quelques petites originalités cependant : aucun bouchon, ni à l'aller ni au retour, aucune mauvaise surprise à l'arrivée  au camping, aucun oubli vraiment important dans les valises...Pas mal ! Bon, résumons un peu ces 3 semaines :I. "Plévenon-plage, coquet village" Dès l'aube du 20 juillet,  nous voilà en route pour les Côtes d'Armor, avec enfants et bagages entassés dans la voiture... Pourtant on a un break, mais on a bien cru qu'on ne pourrait pas tout mettre; c'est bien connu, plus on a de place, plus on  emmène de bazar... Bref, après un trajet sans histoire par le chemin des écoliers, nous parvenons à bon port en début d'après-midi. Comme prévu,  nous retrouvons les cousins de Bruz qui nous attendaient de pied ferme. Nous avons passé avec eux un super week-end : au programme, plage, ballades, bons petits repas, labyrinthe de St Malo sous un soleil de plomb, et quelques petites anecdotes croustillantes liées à la propreté de nos enfants ( j'en ris encore...n'est-ce pas Laurent ??) Après leur départ, la maison semble tout à coup bien vide; nous poursuivons tranquillement la semaine sous le soleil. La plage nous attend tous les jours; seule une matinée de grisaille nous donne l'occasion d'aller cueillir des mûres (pas mûres d'ailleurs) et chercher des huîtres dans la baie. Bref une très bonne semaine; Paul s'éclate dans le sable qu'il savoure par poignées. Louis arpente la plage sur des km et adore se promener dans les rochers. Moi, grosse fainéante, j'en profite pour dévorer 2-3 bouquins pendant que Christophe joue le rôle du  père modèle, prévenant et plein d'idées de jeux... Et puis, le 27, c'est le départ pour ...II. "Bruz, la conspiration" A peine arrivés chez Laurent et Mélanie, nous accueillons la famille Delorme qui débarque de son Morbihan.... Et nous voilà repartis entre adultes pour..."l'enterrement de célibat" de Claire et Julien !!!Et eux qui  pensaient y échapper, sous prétexte d'un mariage dans l'intimité !!! C'était sans compter sur la bande des 4 "vieux mariés" (= nous), bien décidés à leur concocter une journée inoubliable...Au programme : rafting avec chutes à la clé, promenade déguisés dans les rues de Rennes, danses avec des passants, jeux de séduction et surtout...construction commune d'une tire-lire afin d'y glisser leurs économies... Là encore, il fallait le voir pour le croire, Julien en Alice Sapritch déjantée aux "yeux de braise", incapable de tenir un  marteau correctement, et Claire en bonne ménagère des années 50, très à l'aise pour proposer des baisers aux passants... On a bien rigolé et même si dans l'aventure nous avons perdu nos chaussures de plage, ça valait vraiment le coup !!! Après une nuit un peu courte, nous rebouclons encore nos bagages, direction....III. "St Michel en l'Herm, la Vendée bleue...et grise" Ça y est, nous voilà à présents seuls, dans une région "inconnue de nous"; enfin presque, parce que moi "j'étais déjà venue quand j'étais petite". Nous arrivons au camping qui ne nous réserve que de bonnes surprises : une belle piscine découverte, très propre (et il fait beau !!); un emplacement mi-ombre, mi-soleil; un accueil sympathique...Nous montons rapidement notre tente (on est des pros !), "malgré" l'aide de Louis... Nous finissons en nage, alors direction la piscine ! Et bien nous en prend, car, dès le lendemain, il pleut ! Et quand je dis il pleut, c'est un euphémisme !! Surtout quand on est sous la tente, on a vraiment l'impression qu'il tombe des hallebardes, à cause du boucan !!Et ça dure 4 jours; heureusement, la tente tient le coup mais nos nerfs sont mis à rude épreuve, surtout par petit Paul qui saisit la moindre occasion pour aller se traîner dans la bouillasse devant  la tente... Heureusement, ça finit par s'arrêter, histoire qu'on profite un peu des environs (très beaux d'ailleurs !). Nous retrouvons aussi les Condam's pour quelques sortiesculturelles (le grand aquarium de la Rochelle) et sportives ( le Marais Poitevin). Et puis Aurélie et Hugo nous rendent  visite avec leurs petits bouts pour qu'on partage une bonne journée sous le soleil... Mais notre petite maison nous manque, Moustique et malin aussi, alors nous décidons de rentrer tranquillement, reposés et ravis de cette pause  estivale...    Depuis notre retour, tout va bien. Nous préparons la première rentrée scolaire de Louis...C'est important ! Paul reprendra bientôt le chemin de la halte-jeu, et moi, si tout va bien, celui de la fac... Au terme de ces vacances, notre Louis a décidé d'être propre la nuit ! Grande révolution, que, je crois, nous devons à l'exemple bénéfique de Margot, la grande cousine... Petit Paul, quant à lui, n'est vraiment plus très loin de la marche, et a profité des vacances pour agrémenter son joli sourire de deux petites quenottes supplémentaires, portant à 8 le nombre de celles-ci. Du coup, se croyant grand,  il a décidé de manger tout seul...Je vous laisse imaginer l'état du bavoir, de la table, du sol, de ses mains, des miennes, de mon tee-shirt et de nos cheveux respectifs à chaque fin de repas !!Mais c'est le seul moyen qu'il daigne avaler quelque chose...C'est déjà une bonne tête de lard celui-là ! Christophe le courageux a lui déjà remis le pied à l'étrier depuis 15 jours et se demande quand seront les prochaines vacances!... A bientôt, et surtout, n'oubliez pas notre grand rendez-vous sur le site du mois de  septembre : "le mariage de Claire et Julien", toutes les photos officielles !!! Sur ce, bonne reprise à tous !    

Wait...

ALBUM

samedi 31 août 2002

Août 2002

Wait...

CHRONIQUE

dimanche 30 juin 2002

Chronique 06/2002

La chronique d'Elodie - Juin 2002   "Juin apporte le beau temps, et Petit Paul a un an !!" Le mois de juin se termine et avec lui la première année de Polochon...Christophe et lui ont donc soufflé leurs bougies à un jour d'intervalle, bref on a mangé beaucoup de gâteaux ce mois-ci ! Le mois de juin 2001 me semble bien loin, et j'ai du mal à reconnaître dans mon petit bonhomme  rondouillard ma petite crevette de l'été dernier ! LE scoop du mois, c'est "Louis et sa maman aux urgences". Un matin, alors que je premais ma douche, j'entends mon Louis pleurer. Je me dépèche de sortir et de me sécher, puis je lui demande ce qui se passe. Il me dit qu'il a mal au nez : pas de panique, jusqu'à ce qu'il dise qu'en fait il s'est mis quelque chose dans le nez ! Un aimant, de la taille d'une petite perle ! Alors là j'ai 2 mn de panique : j'essaie de lui enlever l'aimant avec une pince à épiler, mais il bouge tellement que je ne parviens qu'à l'enfoncer d'avantage ! Du coup, direction les urgences, où, après 1/2 heure d'attente au milieu des pleurs et des hurlements des autres  petits malades, le médecin, en 1 mn, retire l'objet sus-nommé..Soulagement pour tous, passez à la caisse merci et à bientôt...Ouais, non, pas trop tôt quand même j'espère....   A part ça, nous avons enfin pu profiter un peu du soleil et du jardin. Il était temps, je commençais à désespérer de pouvoir mettre un peu les enfants dehors ! Piscine, parasol, hamac et transat ont donc envahi le jardin, et quelques coups de soleil ont réussi à déjouer l'efficacité de la crème solaire (pourtant écran total !!) "Tata Lili" est arrivée de Chine avec ses deux petits gaminos; nous avons donc fait la connaissance  de "Bébé Lucas" qui, du haut de ses presque 2 mois, est un adorable petit lutin. Le "grand" Elliot, de 2 ans, est un super petit compagnon de jeu pour Louis, qui s'ingénie à lui apprendre toutes les niaiseries qu'il connaît ( et moi, je meurs de honte !)   Monsieur Louis est donc en fin d'année de halte-jeux; je l'ai accompagné en sortie dans une ferme pédagogique,  où vache, cochon, âne, poules, dindon affreux et joli poney ont subi les assauts plus ou moins affectueux d'une  trentaine de galapians déchaînés. Louis, qui s'était pris d'affection pour un joli petit lapin, a bien failli avoir sa mort sur la conscience tant son "amour" l'étouffait........ Nous sommes entrés dans la période "pipi, caca, prout",  c'est très drôle pour Louis et super énervant  pour nous; on a tout essayé, ignorer, se fâcher, menacer, gronder... mais rien ne marche ! Et pour peu qu'il y ait un copain dans le coin, c'est encore pire ! On a visité la future école...ça m'a fait bizarre d'être du côté des parents ! Dans la classe il y avait un garage  et des voitures, donc Louis s'y est précipité et on ne l'a plus entendu ! Pourvu qu'il en soit de même en septembre !   Petit Paul a soufflé sa bougie avec bonheur et force éclats de rire. Il trottine de plus en plus vite à 4 pattes et devient vraiment redoutable lorsqu'il s'approche de la table à repasser ou du séchoir à linge. C'est  vraiment une bonne pâte, cool et souriant, mais quand quelque chose le contrarie attention ! grimaces  et hurlements à l'horizon ! De quoi dissuader les autres enfants de lui piquer ses jouets ou ses gâteaux ! Sa grande passion, c'est le téléphone : fixe, mobile ou portable, avec ou sans cordon, réel ou en jouet, il est très attiré par tous les combinés, qu'il porte immédiatement à son oreille en disant "Aaah ?" ("allo?", pour ceux qui n'auraient pas compris !)Du coup, entre lui et son frère, difficile d'avoir une conversation téléphonique tranquille !   Chistophe a été gâté ce mois-ci, entre fête des Pères et anniversaire. Louis et Paul l'ont aidé à souffler ses 31 bougies, histoire qu'il garde des forces pour changer la porte du garage ! En effet, pour ceux qui ne l'ont jamais vue, la porte du garage avait été découpée par l'ancien propriétaire pour y ouvrir un portillon. C'était bien crado, mal fait et tout rouillé, et en plus elle ne s'ouvrait plus !! Courageusement, mon Christophe a démonté, découpé et porté cette horreur à la décharge, puis il a, de ses blanches mains, rescellé la nouvelle porte flambant neuve et QUI S'OUVRE !!! Vous êtes tous conviés, si vous passez dans le coin, à venir l'admirer !   Enfin, ce mois-ci, nous nous sommes offert ce dont nous parlions depuis longtemps : des passeports annuels pour Disneyland Paris ! Nous les avons déjà rentabilisés, et on ne s'en lasse pas. Louis est devenu lui aussi un fan (les chiens ne font pas des chats !),  et Petit Paul ouvre de grands yeux émerveillés en battant des mains et des pieds...En attendant les vacances, on profite du parc pour s'évader et se dépayser un peu...   Bon mois de juillet à tous, vacanciers ou pas, sous le soleil exactement, du moins on l'espère pour tous !

Wait...

ALBUM

dimanche 30 juin 2002

Juin 2002

Wait...

CHRONIQUE

vendredi 31 mai 2002

Chronique 05/2002

La chronique d'Elodie - Mai 2002   "Mois de mai frais et pluvieux, concert fabuleux " Une fois encore, un célèbre adage représente exactement le mois qui se termine. En effet, côté météo, on ne peut pas dire qu'on a été gâtés. On a pu compter les jours de beau temps ! Cela nous a même valu quelques ballades bien arrosées, avec sprint final pour se mettre à l'abri avant la grosse rincée ! Mais ce mois de mai s'est terminé hier en apothéose avec le concert de Goldman que nous attendions  avec impatience. Je vous ferai grâce des détails des péripéties du voyage (n'est-ce pas les Baltaze ??) mais vous saurez au moins que nous sommes arrivés juste à temps, le Zénith était bondé et on se marchait dessus, mais il faut ce qu'il faut !  On s'est éclatés, ce matin on est épuisés et aphones mais ça valait vraiment le coup. Dans la salle,  le public était très disparate au niveau des âges, il y avait de toutes les générations. Vous ne verrez malheureusement aucun cliché de cette soirée de folie, car à l'entrée Christophe s'est fait confisquer son appareil photo ! Donc pour avoir une idée de l'ambiance, il faudra que vous y alliez ! A part ça, ce mois de mai nous a apporté un autre grand événement : le petit Lucas est né dans les  lointaines contrées de Chine le 4 mai ! Gros bisous et bienvenue à ce nouveau petit cousin, dont les  aventures pourraient déjà remplir un roman ! Nous avons tous hâte de le découvrir cet été. Cette date était aussi celle du mariage d'Aurélie, la cousine de Christophe. Vous trouverez dans l'album quelques photos de la délicieuse mariée et de son veinard de mari. Les parents n'ont pas été oubliés. Une  belle fête malgré le froid "nordique" qui nous a valu quelques coulures de nez au retour !! Notre petit Paul marche à 4 pattes, grâce à l'efficace intervention de sa tata Claire. C'est  maintenant un vrai petit bolide à qui rien ne fait peur. Louis a bien du mal à protéger ses jouets  et ses constructions de ce petit Attila qui se précipite vers lui dès qu'il le voit. Ce petit bonhomme  dit très souvent "mamaa", ce qui, évidemment vous l'avez compris, signifie "maman chérie je t'aime très fort et est-ce que tu peux me donner un morceau de saucisson et un radis parce que j'ai faim et les  compotes j'en ai marre".En effet, à l'image de son père et de son frère c'est un morfale qui adore le salé, chips, gâteaux apéro, saucisses etc... A côté de ça, mon flan de semoule ne fait pas le poids. A propos de poids, il s'est bien affiné car il n'a pris que 530g en 1 mois 1/2... Peut-être faudra t'il bientôt dire adieu aux petits bourrelets... Louis est en marche vers l'école, il m'épate par ses connaissances. Nous avons reçu ses "productions" de la  garderie, c'était très amusant de l'entendre décrire ses dessins. Nous les avons soigneusement mis à l'abri, peut-être q'un jour ça vaudra son pesant d'or... Depuis quelques temps, Louis nous reprend systématiquement lorsque nous disons "ouais", tout comme nous le  faisions pour lui; et ça marche, puisqu'à présent il ne le dit plus du tout. Du coup, on fait très attention à ce qu'on dit ! Le "bon mot " du mois date de quelques jours; nous avons l'habitude de faire tous les jours un petit moment de  bagarre tous ensemble sur le lit. A ce moment-là, je dis souvent "attention, ça va saigner,il va y avoir de la viande froide". Et un soir, Louis s'approche de moi et me regarde d'un air coquin en disant : "maman, est-ce que tu veux manger de la viande froide ?" J'ai enfin retiré mon dossier d'inscritpion à la fac, il est en cours de "remplissage"; ça m'a fait drôle de retourner à la fac que j'ai quittée il y a ... 7 ans !En plus, avec mes bambinos et ma poussette, je ne me fondais  pas vraiment dans le paysage ! J'espère maintenant que mon dossier sera accepté afin de me replonger dans ce  domaine que j'aime tant ... Pour Christophe rien de nouveau, les batailles d'élastique n'existent plus pour cause de danger potentiel, alors  les journées sont plus calmes. Mais comment, allais-je oublier cet importantissime événement ?? Quelques jours de vacances avec mes parents nous  ont permis de faire un "pélerinage" sur les lieux de ma toute petite enfance. J'ai ainsi découvert la maternité  où je suis née, les premières résidences de mes parents, et j'ai retrouvé avec émotion le parc où, en jouant avec ma soeur, nous sommes tombées dans un trou d'où nous avons bien failli ne pas sortir... Enfin, que de bons souvenirs plus ou moins présents, mais de belles vacances en tous les cas. Ainsi se clôt cette chronique, en souhaitant à chacun un mois de juin radieux et rayonnant.