+'mot ou #TAG' +'autre'

#FEUARTIFICE #SORTIE #PARC #USA202 #VOYAGE #USA2022 # DETROIT #OSWEGO #EUROPE #2021 #USA #2017 #2019 #VENISE


   
Wait...

CHRONIQUE

dimanche 28 août 2022

Le trajet en presque live

Pour que vous puissiez suivre notre progression nous mettrons à jour notre trajet tous les soirs ici.Le post est callé au 28/08 pour qu'il reste en tête du site.Enfin, vous pouvez zoomer sur les points, ce sont les emplacements réels de nos hébergements.   

Wait...

ALBUM

jeudi 18 août 2022

Jour 20 - Washington

Wait...

ALBUM

mercredi 17 août 2022

Jour 19 - Washington

Wait...

ALBUM

mardi 16 août 2022

Jour 18 - Hazelton / Washington

Wait...

ALBUM

lundi 15 août 2022

Jour 17 - Cambridge / Hazelton

Wait...

ALBUM

dimanche 14 août 2022

Jour 16 - Greenfield / Cambridge

Wait...

CHRONIQUE

samedi 13 août 2022

Jour 15 - Decatur / Greenfield

Artisan de l'unionNouvelle étape historico-culturelle de notre périple américain, arrêt à Springfield, Illinois (à ne pas confondre avec Springfield, Massachusetts, là où "la vie coulait comme de l'eau" pour Carole Fredericks). Et pourquoi qu'on s'arrête là, hmmmm ?? Allez, allez, on cherche.... Alors oui, déjà lorsqu'on traverse cette ville on est sur un bout de la route 66, donc ça ne fait pas de mal, mais honnêtement, ce n'est pas pour ça. Allez, je vous aide : qui a regardé Nord et Sud dans les années 90, avec Patrick Swayze et James Read dans les rôles de Orry Main et Georges Hazard, amis séparés par la guerre de Sécession ? Au moins, mamie et Suzanne et tata Lili, vous ne pouvez pas m'abandonner sur ce coup-là !Bon et ben Springfield, non ce n'est pas le lieu de naissance de Patrick Swayze, ni celui où la série a été tournée, non, c'est un peu plus profond que ça : c'est là que se trouve la seule maison jamais possédée par Abraham Lincoln, où il a vécu avec sa famille avant de devenir président des Etats-Unis en 1860, et donc de rentrer dans l'histoire comme celui qui a mis fin à l'esclavage, poussant les états du Sud à la sécession, et dirigé le pays pendant cette guerre civile qui, au final, sauvera l'Union.Parenthèse historique refermée (soupir de soulagement des enfants, Christophe s'en fout, il n'a rien écouté, il prend des photos), nous voilà donc à l'assaut du quartier historique où la maison de la famille Lincoln se dresse, au milieu de toutes ses voisines conservées en l'état, et qu'on peut visiter si on est au rythme américain, c'est à dire si on arrive avant 17h, ce qui évidemment n'est pas notre cas, zut..Tandis que nous déambulons dans ces rues magnifiques chargées d'histoire, je laisse mon esprit s'évader dans de philosophiques réflexions sur la liberté, l'engagement, l'égalité des hommes et des races, l'héritage culturel etc etc... et je me sens envahie d'un enthousiasme humaniste, c'est tellement beau, des hommes qui luttent pour la liberté d'autres hommes, pour des idéaux qui les dépassent, pour élever l'humanité au-dessus de ses bas instincts...Ma réflexion est perturbée par des éclats de voix intempestifs, je me retourne avec nonchalance, encore illuminée de ces profondes pensées, et je repère un couple qui arrive derrière nous, oh, une discussion d'amoureux pense-je avec indulgence, de jeunes gens qui se laissent eux aussi envahir par ce sentiment de plénitude d'appartenance à l'espèce humaine qu'on ressent en étant ici, cette communion des esprits... et c'est là que je réalise qu'en fait mon jeune couple merveilleux semble bien éméché, et que le jeune homme, armé d'une bouteille, s'amuse à... l'utiliser comme une arme, nous viser et nous tirer dessus, notamment sur mes 4 fantastiques qui avancent devant nous, insouciants et inconscients du danger imminent (qui aurait pu être réel si ladite bouteille avait effectivement été un M16 ou un AK47, que certainement il avait dans son sac à dos, si sac à dos il avait eu). Autant dire que ma bucolique rêverie a crevé comme une bulle de savon, et que j'ai hâté le pas vers ma progéniture pour chercher refuge auprès d'elle servir de bouclier humain en cas d'escalade violente.Evidemment, mon plan de survie basé sur une fuite rapide a été contrarié par Christophe, qui, sous prétexte que le dangereux couple avait tourné le coin de la rue, continuait tranquillement à prendre des photos ! L'inconscience de cet homme !

Wait...

ALBUM

samedi 13 août 2022

Jour 15 - Decatur / Greenfield

Wait...

CHRONIQUE

vendredi 12 août 2022

Jour 14 - Quincy / Decatur

Aux racines d'un immense succès Après notre voyage main dans la main avec Walt, nous avons poursuivi notre exploration au pays des self made men, et nous sommes arrivés à Hannibal, qui, malgré son nom, n'avait rien qui rappelât M. Lecter ou le Silence des Agneaux, Dieu merci.Non, Hannibal c'est encore une petite ville toute simple, construite autour d'une Main Street et surtout au bord du Mississippi... donc avec ça, tout le monde entend le générique bien connu de.....  "Tom Sawyer, c'est l'Amérique, le symbole de la liberté, il est né sur les bords du fleuve Mississippi, Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami" Et ben oui, chez nous c'est un ami, toute la famille a regardé le dessin animé, et à défaut d'avoir lu le livre, on connaît les aventures de ce garçon "toujours prêt pour tenter l'aventure", et qui "n'a peur de rien : c'est un américain !"Et le rapport avec Hannibal, vous le voyez donc évidemment : c'est là qu'a grandi Samuel Clemens (ça, ça ne s'invente pas, n'est-ce pas les Condam's ??) qui choisira le pseudonyme de Mark Twain pour écrire les aventures de son petit héros...La plupart des personnages du livre sont inspirés de personnes réelles, amis de Samuel/Mark, voire membres de sa famille, et on peut visiter plusieurs maisons, dont celles de l'auteur et de ceux qui inspirèrent les personnages de Huckelberry Finn ou de Becky Thatcher.Tout comme Walt Disney avec Marceline, Mark Twain a souvent fait allusion à son enfance (difficile mais heureuse) à Hannibal, et la ville là encore a su préserver un côté authentique tout en utilisant les souvenirs du célèbre auteur pour se faire connaître. Nous avons eu droit à un concert live gratuit, intitulé "Music under the stars", qui a lieu tous les jeudis soirs en été... de 19h à 20h. Et oui, l'américain se couche tôt, et on a encore du mal à s'y faire, ce qui explique (entre autres raisons moins avouables !) pourquoi on finit souvent dans un fast food pour le repas du soir, parce qu'à 20h la plupart des restaus ne servent plus ! Et même dans les Panda Express, Taco Bell ou autre Chick-Fil-A, nous sommes souvent les seuls dans la salle de restau, les américains prennent tous en vente à emporter... restes du Covid ou habitudes anciennes, on ne sait pas trop...  

Wait...

ALBUM

vendredi 12 août 2022

Jour 14 - Quincy / Decatur