Après notre découverte de Los Angeles, nous avons mis le cap à l'est pour vivre de nouvelles aventures.
Après un ultime arrêt photo pour compléter notre album des maisons de tournage de Retour vers le Futur, nous avons enchaîné les kilomètres pour arriver à San Bernardino

Qu'allions-nous faire là-bas me direz-vous ? Nous recueillir, purement et simplement, sur l'emplacement où Richard et Maurice McDonald créèrent, en 1948, le premier restaurant éponyme... Que vous aimiez ou pas ce qu'on mange "chez Mac", allez visionner Le fondateur, et comprendre comment un concept peut rapporter des millions... à quelqu'un qui ne l'a pas créé. L'homme est un loup pour l'homme...


La journée étant déjà bien avancée, nous pensions aller d'une traite jusqu'à Barstow, notre prochaine étape, et profiter de la piscine du motel. C'était sans compter sur les bouchons ! On se serait cru sur le périphe aux heures de pointe, sous un soleil de plomb.... Du coup, le temps s'est écoulé trèèèèès lentement, et c'est à la nuit tombée que nous avons pris possession de nos chambres, après avoir goûté les premiers tacos de notre vie ! C'est donc au petit matin que les jeunes ont pu faire une petite trempette, tandis que les vieux assuraient la corvée de lessive. Christophe a même pris des photosincroyable, je ne me rappelle pas de l'avoir vu une seule fois à la maison immortaliser la tâche pourtant bien fréquente !

Valises bouclées, enfants séchés, GPS programmé, nous prenons la route en direction du nord de l'état. Juste avant d'entrer sur le motorway, Louis demande d'un air innocent si on a bien récupéré le linge... Et là, stupeur et tremblement! Je réalise qu'on a laissé tout un sèche-linge plein à la laverie ! Demi-tour au frein à main (c'est une image, hein, bien sûr, il n'y a pas de frein à main sur cet engin futuriste qui nous sert de voiture !) et course effrénée à la vitesse de 10 miles/heure pour reprendre possession de nos dessous import from France... Ouf, ils sont toujours là ! Tout le monde est soulagé. Enfin, évidemment, surtout moi, je pense que les autres n'ont pas mesuré l'extrême gravité de la situation, grâce à la maîtrise impeccable de mes nerfs.. Je m'améliore...

Bref, caleçons et petites culottes embarqués, nous faisons un saut dans le temps avec la visite de la ville fantôme de Calico. Un grand merci à Isabelle et Karim de nous avoir conseillé ce détour; une atmosphère indescriptible, poussière, maisons de bois, chaleur d'enfer... La petite maison dans la prairie au bout du chemin....Après avoir déjeuné dans un sympathique restaurant où l'on nous sert des bocks d'eau glacée (et d'autres choses plus consistantes, n'est-ce pas), nous accomplissons un de mes désirs bien avoués pour ce voyage : faire une photo en tenues d'époques. Je sais, c'est kitsch à souhait, c'est un attrape-couillons, seuls les crétins font ça mais tant pis, moi j'adore me déguiser et nous passons un très bon moment à choisir nos tenues et notre style. Et voilà comment nous devenons une authentique famille de cowboys et saloon girls... Je suis fan du résultat, une photo de plus dans notre album de souvenirs inoubliables... Pour info, les garçons ne sourient pas, sur ordre de la photographe ! En ce temps-là, sans doute, le sourire c'était pour les femmes et les foies-jaunes....

Les heures qui ont suivi nous ont guidés jusqu'en Arizona. Immense plaines désertiques écrasées de chaleur, merci la clim ! Un trajet à n'en plus finir, le plus long de notre parcours. Heureusement, en récompense, nous parvenons à notre hôtel d'étape à Ash Fork. Malgré la fatigue et la nuit déjà bien avancée, je constate que la propreté laisse un peu à désirer, que mes capteurs olfactifs se mettent au rouge et que ce n'est sans doute pas pour rien que cet hôtel est le moins cher de tous ceux que nous avons réservés.... Les draps ne me paraissent pas très frais, tant pis, j'ordonne aux enfants de ne rien laisser par terre et de mettre leurs chaussures dès qu'ils sortent du lit. Au matin, je me rue dans mes vêtements et boucle les bagages dare-dare, avant de constater que la chambre des enfants abrite...3 cafards. Attirés par l'odeur, sans aucun doute. A laquelle 2 n'ont pas survécu... Alerte, fuyons !
Laisser un commentaire
Nom :
EMail :
Message :


Ah quel vrai talent de romancière ! On se régale à te lire Elo ! Et avec les excellents reportages photos de Christophe, on a vraiment le sentiment de voyager avec vous!
Quel beau voyage, que de beaux souvenirs en famille, et quelle réussite quand même, car à 6, ça demande une sacrée logistique !
Vous avez assuré en évitant les pertes de valise (et de sous vêtements !), le toucher rectal des US Customs (quoique.... vu le plaisir évident de Christophe lors de la fessée par la serveuse, il n'aurait peut-être pas été contre ??!!!😂😂), l'attaque des cafards et les affres du décalage horaire.... le seul vrai danger qui vous guette, c'est l'overdose de burgers à mon avis !
Profitez bien et merci de partager ces belles aventures. Bisous de Croatie où on risque, nous, de mourir d'une overdose de calamars grillés ! Auré & Co
2017-08-13 - Lily de Chine

Trop forte ma fille pour raconter bellement les choses.vivement la prochaine mouture
2017-08-12 - R. P.

Un régal de te lire encore une fois fille cadette.Decidemment l'aventure c'est l'aventure et elle ne te fait plus peur...Bravo . Que de souvenirs engrangés pour votre futur. Bonne route et on attend la suite des péripéties. Bises à tous
2017-08-11 - Mamie suzanne

3 Messages