La chronique d'Elodie - juillet 13
De toutes les sciences que l'homme peut et doit savoir, la principale, c'est la science de vivre de manière à faire le moins  de mal et le plus de bien possible.
Léon Tolstoï


Un peu de culture d'été, je lis Guerre et paix, et j'y trouve quelques pépites à partager... comme avec mes garçons, lors de discussions sur leur orientation, leur avenir, et ce  qui doit être important pour eux dans leurs choix d'étude puis de carrière : la place de la relation aux autres, le partage équitable des ressources, l'épanouissement personnel, la  reconnaissance que ce qui est le plus précieux ne s'achète pas et que leurs plus grandes richesses sont déjà en eux... Petites graines semées au gré du vent, que nous espérons voir germer  dans leurs projets et leurs rêves...

Les JMJ en été
Petite sortie familiale de début d'été avec les JMJ : les  sables du cul de chien à Fontainebleau... Notre  petite troupe envahi l'espace avec force pique-nique et  jeux divers,  et, malgré la chaleur écrasante, nous avons bien profité de cette pause entre amis... Paul s'est pris d'affection pour  une horrible charmante créature à écailles  qui ne  l'a pas quitté de tout l'après-midi... hmmm... jurassic park en chair et en os....

Les orientaux en occident
Les cousins de Chine étaient de passage à la maison en ce début de mois, pour notre plus grande joie. Nous avons donc profité de leur venue pour partir arpenter les rues des  parcs Disney et profiter (encore !) du beau temps et de la chaleur !
Union de lascars, ma  petite bande s'est pourtant très bien comportée, et je n'ai fait que les suivre en jouant de temps en temps les puces-sitters afin qu'ils puissent profiter des  sensations fortes de certaines attractions... j'ai du coup pu faire 2 tours d'Autopia afin que  mes fillettes conduisent le bolide chacune leur tour... sympa, le monsieur de Disney !
Fatigués, au retour ? Que nenni ! Piscine, jeux, batailles de Nerf... à croire que l'énergie se multiplie lorsqu'ils la partagent ! L'été prochain, on remet ça !

C'est un jardin extraordinaire....
Et bien oui, il s'en passe des choses dans notre jardin...
Le retour - et l'installation- du soleil ont permis à la piscine de profiter enfin de ses propriétaires...  moi y compris ! Sans parler des nombreux copains et copines de passage,  tous ravis de faire une plongée dans l'eau fraîche et chlorée ! Même mamie a eu droit à son bain, pour un petit avant-goût de  vacances !
Entre deux séances de baignade /  bronzette / barbecue, notre jardin devient magique, sous la  brume matinale par exemple, au moment où  les fées apparaissent...

Disney à gogo
Après la visite avec les cousins, nous avons refait une sortie chez Mickey, entre amis cette fois, avec  la famille de Rebecca, la copine de Coline. Pour la première fois, nous avons profité d'une des offres de nos passeports annuels, les "heures de magie en plus", qui nous donnent accès au parc avant l'heure d'ouverture officielle. Autant dire qu'à 9h du matin, le parc est  pratiquement désert et se laisse  découvrir tranquillement... jusqu'à l'ouverture des grilles et  la ruée des visiteurs ! C'est très  agréable de se sentir presque VIP pour profiter des attractions avant tout le monde, tout en prenant le temps de flâner et de  se déguiser !
Moins de 15 jours après, nous étions de retour sur le parc pour une soirée très spéciale : ma petite Coccinelle avait reçu, en cadeau pour ses 8 ans, une soirée pour le dîner-spectacle  "Buffalo Bill's Wild West Show". Nous avons déposé les gars sur le parc  déjà calme en cette fin de journée, et avons profité des  jolies lumières du soleil couchant pour faire  du lèche-vitrines et regagner tranquillement le lieu du spectacle, où nous nous sommes métamorphosés  en cow-boys (et cow-girls !). Le spectacle a tenu ses promesses et ma princesse était aux anges, fascinée par ce qu'elle voyait, entendait - et mangeait ! Un magnifique moment savouré en (petite) famille, tandis que nos mecs s'éclataient en enchaînant les attractions ! A chaque âge ses plaisirs ! A  l'issue du spectacle, nous les avons rejoints sous un orage aussi soudain que diluvien ! Le parc s'est vidé soudainement, et du coup nous avons pu l'admirer  by night - vide !  A chaque visite, une surprise !

Eclats de vie
Donc voilà un mois de juillet qui s'achève, célébrant  nos noces de saphir, rempli de sourires et de moments de joie et de  fête... et d'événements incongrus qui font relativiser les priorités !
Durant les vacances, nous faisons un échange de services avec une de mes voisines : je nourris son chat en juillet, et elle me rend la pareille pour Moustique en août. Cela fonctionne  depuis plusieurs années, et c'est bien pratique ! Or il y a quelques jours, son chat, possédé par je ne sais quelle force démoniaque, m'a mordu le pied, me laissant de jolies  traces de crocs ! Rien de méchant me direz-vous, si ce n'est que 2 jours plus tard, mon pied était gonflé et rouge et j'étais pleine de ganglions ! Me voilà bonne pour une semaine d'antibiotiques et 4 heures aux urgences afin de déterminer si je devais être mise en quarantaine et vaccinée immédiatement contre la rage.... Christophe se voyait déjà déambulant de foires en foires pour exposer "la femme enragée", que le public fasciné aurait voulu admirer à tout prix ! Un bon moyen de devenir riche ! Mais il semble que mon niveau de rage ne soit pas exceptionnel (pas plus que d'habitude en tous cas d'après mon homme, habitué à mes coups de dents !), et que l'on ne  pourra rien en tirer... Blague à part, je me suis fait un peu peur quand même, ce serait bête de mourir de la rage alors que j'ai encore tant de choses à accomplir - et à écrire - n'est-ce pas ?