La chronique d'Elodie - mars 12

Si vous voulez plonger un peu dans l'univers qui m'entoure lorsque j'écris, vous pouvez ouvrir la musique en cliquant  ICI, puis revenir sur la chronique et la lire en vous laissant bercer...

D'ou nous viennent les rengaines
Que l'on chante au salon
Ou s'envolent les paroles des chansons ?
Les histoires certains soirs
Sont cachées dans les miroirs
Au matin, bien malin qui pourrait voir...
Le pays des mots d'amour
Dans les reflets du velours
Le pays des mots câlins
Dans les reflets du satin
Le pays démodé
Dans les reflets du passé
Celui des mots défendus
Dans les reflets disparus
Le pays des mots d'enfants
Dans les reflets du printemps
Celui des mots oubliés
Dans les reflets d'un cahier
Tous les mots qui font croire
Aux reflets dans les miroirs
Bien malin, bien malin qui peut les voir...
Au pays de mon enfance
Les rideaux sont tirés
Sur la ville le silence est retombé
Le piano refermé
Et la chanson terminée
Au matin, bien malin qui peut trouver...
Nos mots tendres et nos amours
Dans les reflets du velours
La lumière de nos matins
Dans les reflets du satin
Les sourires du hasard
Qui font chanter nos mémoires
Pour nous offrir en passant
Le passé comme un présent
Le pays des souvenirs
Sous les reflets du saphir
Dans les éclats du diamant
Celui des mots qu'on attend
Les bonheurs dérisoires
Qui nous offrent un peu d'espoir
Bien malin, bien malin qui sait les voir[...]
Yves Duteil  Le pays des mots d'amour


"Les bonheurs dérisoires qui nous offrent un peu d'espoir, bien malin, bien malin qui sait les voir"... encore une douce mélodie qui m'évoque les  nuits calmes où j'allaitais mon Paul en écoutant tout bas cette musique et ses soeurs de l'abum Pour les enfants d'Yves Duteil. Peut-être est-ce dans ces moments-là que s'est gravée  en moi la certitude que rien ne sera jamais plus beau que ce pays des mots d'amour que je visite avec mes enfants, que notre émerveillement de parents à retrouver nos enfants  dans la douceur du matin n'est pas une illusion... Et aussi que les mots qu'on dit, qu'on donne, qu'on lit, qu'on écrit, peuvent porter et apporter tellement ...

A la fête foraine
Quand j'étais petite, du côté de Lyon, de temps en temps il y avait la "vogue"; j'ai appris par la suite que dans le reste de la France  on appelait ça la "fête foraine". Et ici, c'est plutôt rare, donc quand des forains s'installent, on leur paye une visite.
Au programme, pour les filles :  trampoline,  auto-tamponneuses (avec stress maternel au maximum - douloureux souvenir d'une fracture de clavicule il y a bien des années),  manège  à pompon, pêche aux canards et  grosses bulles d'eau (très amusant visiblement).
Pour les garçons c'est évidemment un peu plus extrème : tout d'abord,  tir à la carabine pour Paul qui s'est révélé très doué avec un carton plein !!, puis  trucs qui secouent dans tous les sens, de gauche à droite ou de haut en bas, histoire d'avoir des sensations à éprouver.  Christophe n'était évidemment pas en reste, même s'il a pu mesurer que peut-être, il était  "trop vieux pour ces conneries" !

  Rendez-vous avec l'Histoire
Première visite au  Musée de la Grande Guerre de Meaux, inauguré récemment. Un lieu très riche et dense, une collection impressionnante d'objets de toute sorte,  affiches, photos,  matériel militaire Taxis de la Marne, divers documents datant de la  Première Guerre Mondiale. Un espace  interactif très bien pensé et qui mériterait une seconde  visite pour approfondir tout ce que nous n'avons fait que survoler, au terme de presque 2 heures de visite... Comme toujours,  les enfants ont été impressionnés par ce qu'ils ont vu,  comme la reconstitution des tranchées où les  conditions de vie des poilus étaient si effroyables. Devoir de mémoire et moment partagé en famille... quel bon dimanche d'hiver !

Mars en plein air
"Taille tôt, taille tard, mais taille en mars"... notre jardin a apprécié quelques coups de sécateur pour l'aider à retrouver un aspect  à peu près civilisé avant les beaux jours. L'aide de  chacun a été précieuse pour achever la besogne, et les enfants ont apprécié  le feu de joie !
D'un extrême à l'autre, nous sommes passés des frimas hivernaux aux chaleurs estivales ! Pile poil le jour où Sarah et Christopher nous accueillaient dans leur maison au coeur de la campagne briarde... les  filles se sont éclatées avec Siloé, profitant des joies du jardin, avant de  rejoindre les garçons dans leurs constructions de cabanes au milieu des ronces  et des taillis... que du bonheur, merci les amis !

La grande aventure de mars !
Et oui, LA grande aventure de ce mois fut notre participation à Un chef à ma porte, jeu télévisé de la chaîne pour enfants Gulli. Si vous ne connaissez pas,  mettez vous devant la chaîne 18 le dimanche à 19h25 et découvrez !
Donc nous, on ne connaissait pas, mais quand nous avons été contactés, par l'intermédiaire de l'association de parents d'élèves que Christophe préside, pour passer un casting pour un  jeu "culinaire et familial", nous n'avons pas hésité !
Le principe est simple : 2 familles voisines reçoivent dans leur cuisine un chef qui, en 90mn, va concocter avec eux un plat et un dessert qu'un jury de voisins devra ensuite goûter  afin de déterminer lesquels ont leur préférence. Après quelques recherches, nous avons trouvé les voisins idéaux pour la compétition, et une fois nos candidatures retenues nous  nous sommes lancés dans l'aventure. Par un beau dimanche ensoleillé, les alentours de la maison se sont transformés en studio de tournage... après l'équipement technique  des garçons et de  Christophe, les candidats de la famille, c'est Johan, l'animateur vedette de Gulli, qui a donné  le coup d'envoi de l'émission. Et en quelques minutes, ma cuisine était envahie de  caméras,  et surtout honorée de la présence  d'Emilie Mazère, chef de choc et de charme ! Au menu, ingrédient imposé :  du chou ! Mes petits rats des villes n'avaient jamais vu un vrai chou entier,  puisque je crois n'en avoir jamais cuisiné de ma vie !
Je ne peux évidemment dévoiler ni le menu, ni les résultats du jeu, mais en tout cas ce qui est sûr c'est que ça a mis une belle animation dans le quartier ! Merci à tous ceux  qui sont venus (et parfois  de loin !) pour jouer les  supporters et donner  de la voix !
Merci à Emilie "notre"  chef trop super, à Johan, super animateur très sympa, patient et  adorable avec les enfants, à tous les techniciens si efficaces et sympathiques... un beau  souvenir de plus à ajouter dans notre galerie de famille ! Diffusion prévue à l'été, on communiquera la date dès qu'on la connaîtra !

Les potins
Le divin enfant attendu le mois dernier est bien arrivé... merci à lui d'avoir laissé ses parents animer musicalement une messe avec moi avant de pointer le  bout de son nez, et bienvenue donc à Samuel, né le 11 mars chez Alix et Yvon.
Félicitations également à  Amélie et Paul qui se sont mariés le 31; une cérémonie laïque (première pour moi), en plein air, avec des températures de Toussaint ! Courageuse mariée peu couverte ! Belle vie à vous deux.
Je ne crois pas avoir encore annoncé officiellement l'attente d'un nouveau petit homme chez Marie et Marc; bienvenue à vous dans le club des  familles à 6, vous savez déjà que ce ne sera que du bonheur !
Bon anniversaire à Sophie et Damien, et merci pour ce traquenard dans lequel nous avons foncé tête baissée... tant pis si nous étions presque les  seuls déguisés, comme on dit "un moment de honte est vite passé" ( quoique !) !
Enfin, une fois n'est pas coutume : je ne souhaite plus les anniversaires depuis longtemps, mais là je ne peux pas ne pas mentionner les 40 ans de mariage  de papi et mamie... gros gros bisous et bon anniversaire à tous les 2 !