La chronique d'Elodie - août 08

C'était un professeur, un simple professeur
Qui pensait que savoir était un grand trésor
Que tous les moins que rien n'avaient pour s'en sortir
Que l'école et le droit qu'a chacun de s'instruire
Il y mettait du temps, du talent et du coeur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
A sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

Jean-Jacques Goldman

Un petit retour à mon Jean-Jacques préféré pour célébrer ce début d'année scolaire... je ne sais pas si je n'ai pas déjà cité ce passage d'ailleurs, si quelqu'un a le courage de relire toutes mes intros de chronique (Christophe des CaroChris, je sens que c'est pour toi ça !), il pourra me le dire... mais c'est de circonstance en tous les cas, à l'heure où ceux qui se mettent face au tableau bouclent leurs cartables, tout comme ceux qui s'asseyent derrière le grand bureau... 
 
La maison du bonheur

Après les vacances, c'est bien connu, rentrer à la maison c'est le bonheur ! On retrouve tous les jouets oubliés pendant 3 semaines, et c'est reparti pour des heures de jeux et d'imagination.
C'est reparti aussi pour les pestacles en séance privée (horaire variable en fonction de l'heure à laquelle papa rentre du travail); cette fois-ci, nous avons eu droit au concert du trio Les torses nus, un nouveau groupe produisant un mélange décapant de heavy metal mâtiné de tektonik sur des reprises d'air traditionnels comme "La famille tortue"... succès garanti auprès de Marion !
On a aussi enfin pu revoir Nathalie, Alexandre et les enfants Brice et Ophélie (pour laquelle nous n'avons aucun cliché... préadolescence oblige !!); notre dernière entrevue remontait à près de 2 ans, mais on s'est retrouvés comme si on s'était quittés la veille, et ça c'est génial ! Merci à vous pour cette belle journée, et à refaire avant 2 ans !
Et puis il y a aussi quelques réjouissances moins attendues, comme l'entreprise familiale "Mon beau-père et moi - épongeage d'inondations - débouchage de canalisations - soudure en tout genre" que Christophe a créée avec l'auteur de mes jours afin de libérer le garage d'un tsunami malvenu... Ca y est les tuyaux sont changés et soudés, l'eau coule, chaude et à pression... il ne reste plus qu'à obtenir de la préfecture le n° de SIRET de l'entreprise "Mon mari ce héros" pour que l'homme rebouche (enfin!!!!) le trou béant de la cuisine et que nous en finissions avec les délicates effluves des égoûts qui sont devenues nos compagnes les plus fidèles depuis 2 semaines (bienvenue chez nous !)!!!

Sorties d'été en ville

Lien de cause à effet avec les relents précités ?? Nous sommes pas mal sortis ce mois-ci... Et pas très loin, juste vers le Carré Sénart, pour admirer le Grand Manège dont on nous avait tant parlé. Une fois sur place, obligation de faire un tour, qui sur son coléoptère, qui sur son poisson volant, qui sur son éléphant bicéphale... C'était super, il y avait des manettes, des leviers, des poignées, de la vapeur,  des sifflets... et la mollette pour passer en mode "manuel" sur l'appareil photo; évidemment, c'était le seul truc qu'il ne fallait pas toucher, et moi bien  sûr je n'ai pas pu m'en empêcher (ou plutôt, ma main gauche, en bonne disciple de l'Evangile, a ignoré ce que faisait ma main droite, et voilà  comment j'ai pris  50 photos floues et surexposées, avant que Christophe ne me HURLE de vérifier que j'étais bien en mode "automatique"; ben quoi,  t'as pas confiance ? C'est joli aussi le style Andy Warhol, je trouve...) Bon heureusement, il restait 3 minutes pour immortaliser l'expérience...
 Du coup, pour calmer les esprits, nous avons dirigé nos pas vers les jets d'eau de la place-devant-le-centre-commercial; comme il faisait beau, nos joyeux  loustics proposèrent de se lancer dans le jeu :    "on franchit l'espace des jets d'eau sans être mouillés"; super, jeu d'anticipation, d'adresse et  de rapidité... là encore, force reste à la loi, après    quelques tentatives il fallut bien constater que c'était raté ! Mais au point où ils en étaient,  autant    finir le boulot ! Et voilà comment j'ai rapatrié  un gaillard à la limite de la décence et 3 loupiots en tenue d'Adam et Eve, carrément pas  fiers à l'idée que la police nous arrête et leur demande de sortir de la voiture !!!
 Toujours à côté du Carré, une structure d'accrobranche et d'escalade avait été installée pour défouler les enfants énervés par les heures passées dans les magasins  à la recherche des courses de rentrée... A nous donc l'aventure, escalade pour les gars ( Louis avec ses Crocs, Paul avec une entorse au gros orteil !), accrobranche  pour tous les 3 : baptême pour    Coline, téméraire et intrépide, et promenade de santé pour   Paul et   Louis, ravis quand même de jouer les coachs pour  leur soeurette...  

Sortie d'été à la campagne !

C'est pour ça qu'on l'aime, notre coin de banlieue : la campagne est au bout du chemin. Et quand on veut croire encore à l'été, rien de tel qu'une balade à la recherche des mûres pour se sentir en vacances... La récolte a été plutôt pas mal (bon, de quoi faire une bonne tarte quoi, merci mamie Suzanne !), mais au moins les enfants ont pu jouer à Fort Boyard (ou à Koh Lanta), et Christophe a fait ami-ami avec quelques créatures du Bon Dieu que j'ai encore un peu de mal à accueillir pour le repas à la maison...
Et puis surtout ce genre de balade, où Christophe garde l'appareil vissé sur l'oeil, a donné aux garçons une vocation de photographes certes amateurs mais éclairés... pour Louis, en pleine phase égocentrique, le meilleur sujet de photo c'est..lui; lui en gros plan, lui au naturel, lui en entier ou par petits bouts... passionnant.
Pour Paul par contre, le meilleur sujet c'est.. Marion bien sûr; et il en capture des sourires, le bougre !!!

Faites chauffer les passeports !

On n'a pas pris des passeports Disney à 520000 euros pièce pour les laisser dormir au chaud dans le bureau... Première visite d'août : en famille avec Tonton Ju, tata Nicole et bébé Tom ! Et sans Marion, pour pouvoir profiter du petit cousin ! Celui-ci a fait son baptême de manège dans les tapis volants d'Aladdin, et il semble avoir apprécié. De notre côté, on a trouvé cool de pouvoir rester tous les 2 avec notre Colinette pendant que les d'jeuns copilotaient les Star Speeders 3000 avec les gars dans Star Tours. En plus, ce qui est chouette quand on est plusieurs, et qu'il y a un bébé, c'est qu'on a aucun scrupule à faire une pause glaces pendant que le piouf prend son goûter ! Et qu'en plus Coline trouve d'autres oreilles que les nôtres à saoûler avec ses passionnantes histoires d'invention personnelle ("alors, le petit bonhomme... et après, il tombe dans la lave... et encore... et après, il fait pipi hihihi").
Deuxième visite du mois : sous la pluie, en accompagnement des VIP de l'école, Charlotte et Magali, et de leurs familles. Pour une première, on y est allés tranquilles, promenades dans le parc, petites attractions cool pour Charlotte qui avait peur de tout (même de Christophe !), ou plus mouvementées pour Magali que son Rémi de mari a traînée (et nous aussi d'ailleurs !) dans Space Mountain, rien que pour le plaisir de se moquer d'elle et de moi par la même occasion parce que soi-disant on avait un peu balisé. En fait comme toujours ce genre d'attraction on pourrait les faire à l'envers et à la vitesse du son sans être attachées, mais vous, messieurs, vous aimez tellement croire qu'on est des petites choses impressionnables, alors on joue le jeu, n'est-ce pas Magali ! Le repas pizzas du soir n'a rien enlevé au plaisir de la journée, et nous voilà fin prêts à dégainer de nouveau nos passeports... on attend le signal !

Les potins

  En septembre, ce sont surtout les anniversaires de mariage qui sont à l'honneur ! Il y aura du chypre, de l'étain, du corail, de la soie, du muguet... et encore, je ne parle pas des mariages où nous ne faisions partie ni de la famille, ni des témoins !  Bons anniversaires à tous ces couples !

  Bon anniversaire aussi à ceux qui soufflent leurs propres bougies, avec un bisou spécial à mon grand Alexis qui en aura 10 sur son gâteau cette année !!!

 C'est la rentrée hé hé... sauf pour moi, congé parental oblige ( merci Marioun !). Bonne reprise à tous les élèves, et une pensée spéciale pour petit Paul, Anaïs, Lilie, Samuel, William et ma Colinette qui deviennent officiellement des écoliers...