La chronique d'Elodie - décembre 07

Voir le monde dans un grain de sable,
Et un ciel dans une fleur sauvage
Tenir l'infini dans le creux de la main
Et l'éternité dans une heure.
William Blake
Un état d'esprit pour chaque jour de 2008 !

Un retraité de plus

... et pas des moindres ! Notre papi Robert préféré a en effet atteint l'âge canonique des 60 printemps, et le droit à une retraite bien méritée ! Pour l'occasion, les Chinois avaient envoyé un représentant et nous étions donc presque tous là pour célébrer l'événement en famille.
A lui les joies des petits matins au chaud, des siestes douillettes, des longues balades à vélo ou à pied, des randonnées en marche nordique  et des voyages lointains, toujours accompagné de mamie qui devra avoir la santé pour le suivre !
 Et lui aussi devra l'avoir, la santé, parce qu'avec bientôt   8 petits-enfants pleins d'énergie à occuper, pas question de se  laisser aller !!
 Alors bonne retraite  mon papa chéri, profite de tout et bientôt, j'en suis sûre, toutes les parties du monde "ne seront  plus inconnues par toi "!!

Sur le chemin de Noël

Cette année encore, dès le 1° décembre, la maison a revêtu ses habits de fête, avec une grande première non négligeable : le montage du sapin réalisé quasiment sans aide par les garçons !! Après, la déco n'est qu'une partie de plaisir !
Noël ne serait pas vraiment Noël sans la confection des sablés à partager avec les voisins et les amis... les enfants ont pu y goûter, après avoir mis la main à la pâte, voire même pendant pour une certaine gourmande qui, du coup, a affiné son sens du goût !
Comme nous animions la messe de Noël, nous avons aussi eu droit à une répétition grandeur nature à la maison, histoire de se mettre dans l'ambiance et de constater que, chez certains, la musique c'est vraiment une affaire de famille !!

Tous à l'eau

Cette année, nous avons renoué avec notre habitude d'aller nager pour les challenges du Téléthon. Même mon gros bidon a effectué quelques longueurs, pour participer à l'effort collectif !
Louis nous a épatés en nageant 1000 mètres sans se départir de son énergie et de sa bonne humeur. Pour un p'tit poisson de 8 ans 1/2, c'est pas mal du tout !
Mais c'est Paul qui, avec ses 500 mètres parcourus, a créé l'événement en remportant la coupe du plus jeune nageur ! Je ne vous raconte pas sa fierté, d'autant qu'il ne pensait pas du tout l'obtenir ! Comme quoi, la ténacité et l'effort, ça paye !
Je pensais bien quant à moi gagner la coupe de la nageuse la plus volumineuse, mais cette catégorie n'existait pas ! Je me suis donc contenté de la médaille de la mère-fière-de-ses-enfants que je porte toujours sur moi !!!  

Noël en chansons

Encore une tradition revisitée cette année : la chorale de l'école dans son concert de Noël. Grandes nouveautés: nos deux fils ensemble dans les choeurs, la présence des cousins de Chine dans le public, et la participation très spéciale de papi Robert (déjà, la retraite active !!) en Père Noël ! Grand moment d'anthologie quand tous les enfants ont pris d'assaut le joyeux bonhomme, lui demandant où était son traîneau ! Et puis quelques scènes tordantes, dont Coline trop impressionnée par le personnage, se cassant la figure de sa chaise dans un sursaut d'émotions !
Les séances photos ont succédé à la distribution des chocolats, et il a fallu se battre pour pouvoir immortaliser la scène et rapporter notre propre photo !

Aujourd'hui un Sauveur nous est né...

Et puis voilà, après toutes ces semaines d'attente fébrile, nous sommes arrivés à la veille de Noël. Après avoir joyeusement animé la messe, au cours de laquelle, cette année, nos deux grands faisaient partie de la "crèche", nous avons installé le petit Jésus à sa place et savouré un petit repas de réveillon tranquille tous les cinq, histoire de prolonger encore un peu le plaisir de l'attente.
Et, au matin, quel bonheur de découvrir le sapin entouré de cadeaux, même si nous avions oublié de déposer nos petits souliers la veille !!!
La joie du déballage était encore plus grande d'être partagée avec mamie Christiane, arrivée en secret après la messe de la nuit. Tout le monde a été gâté, chacun selon son espèce et ses passions !
Le temps de tout ranger vite fait et les festivités ont repris avec l'arrivée de Papi et mamie, accompagnés des Chinois au complet ! Premier Noël partagé pour les cousins : que du bonheur !
Les joies de Noël chez nous, c'est ça, se retrouver, passer un moment ensemble, s'affronter dans la joie et la bonne humeur autour des jeux de société !! Et puis, le soir, après le départ de tout le monde, savourer en famille le calme retrouvé...
L'arrivée de tonton Juju et tata Nicole, visiteurs de Noël tardifs, a permis de prolonger un peu les festivités...  

Avec les cousins de l'Ouest

C'est donc ainsi que tout doucement, nous avons commencé ces vacances de Noël... De réveillon en réveillon, nous sommes arrivés chez mamie Christiane, accompagnés par les cousins de Bretagne immigrés pour la circonstance. Comme d'hab, difficile de canaliser l'énergie des enfants et leur enthousiasme de se retrouver... Hélas, les deux pères avaient le syndrôme des lendemains de fête difficiles, avec migraine et nausées (et on dit que les femmes enceintes sont chochottes !!!), mais cela ne nous a pas empêchés de sortir prendre l'air afin qu'Hugo initie ses cousins au rugby, tandis que Colinette, fidèle à son habitude, squattait les bras et l'attention de sa mamie. Et comme ce genre de fête se termine toujours trop vite, un petit repas tous ensemble dans le restaurant gastronomique préféré des enfants a permis de finir en douceur et en beauté !  
 Quelques jours de répit pour  profiter des nouveaux jouets et remettre la maison en état, et nous nous retrouvions chez Papounet et Nicole pour la suite (et fin !) des agapes de Noël. Les cousins ont pu sans tarder expérimenter les derniers cadeaux reçus, et valider ainsi en direct le choix judicieux des présents !
Là encore, une petite promenade digestive s'imposait; en route donc vers un parc de jeux, que nous avons hélas atteint quelques minutes seulement avant la fermeture !!! Les enfants, qui n'avaient déjà pas à l'aller un rythme très soutenu, ont dû faire appel à toutes les bonnes volontés pour parvenir à effectuer le retour !

Les potins

 Bienvenue à Eliot, nouveau petit-cousin débarqué dans le Nord chez Aurélie et Bertrand ! Félicitations aux heureux parents, votre patience a été bien récompensée car ce petit bonhomme est à croquer ! Et merci à ceux qui nous ont transmis l'info !!!

 Ce mois de décembre a aussi vu l'entrée de Louna dans l'Eglise à l'occasion de son baptême. Merci de nous avoir invités à ce beau moment d'émotion, et bon vent à toi, petite Louna, sur ce grand chemin de lumière qui t'attend !

 Les fêtes de fin d'année donnent à nos divers amis expatriés l'occasion de revenir dans leurs familles... et de passer nous voir en même temps ! Merci aux CaroChris d'avoir fait le détour et aux Savy de s'être posés quelques heures... En attendant, pour les uns et les autres, des retrouvailles plus longues !

 Notre ami Sylvain voit les portes de la gloire s'ouvrir devant lui, avec la publication de son  premier roman A l'horizon d'hier. Courez vous le procurer, vous pourrez dire que vous connaissez quelqu'un qui connaît l'auteur ! Et on peut s'occuper de vous les faire dédicacer, hein, Sylvain ?

 Merci à Anne-Cécile et Laurent de nous avoir une fois encore hébergés pour le réveillon du Nouvel An... J'espère que votre nid douillet n'a pas subi trop de dommages collatéraux !

 Enfin, je dois annoncer une nouvelle résolution pour cette nouvelle année : ayant réalisé qu'encore une fois,  j'ai oublié des anniversaires le mois dernier, j'ai décidé, après mûre réflexion, de ne plus nommer les personnes concernées tous les mois !  Un "bon anniversaire" collectif rejoindra ceux qui se sentiront concernés, hein, c'est pas mal ça, qu'en dites-vous ?? Alors, bon anniversaire  aux "janvieristes" !

Enfin, comme il est d'usage, et parce que c'est toujours un bonheur de pouvoir se souhaiter de belles choses, toute ma petite famille se joint à moi pour vous souhaiter
une année 2008 riche d'amour, de joies, de partages, de sourire et de paix.
 Une pensée spéciale pour ceux qui, d'un bout du monde à l'autre, sont espérés avec impatience; qu'ils trouvent ou retrouvent le chemin de leur foyer et le coeur de ceux qui les attendent.
Et qu'ensemble, nous bâtissions le monde plus juste et plus beau dont nous rêvons pour nos enfants...