La chronique d'Elodie - novembre 07

" Nous sommes inscrits à l'école de la vie. C'est un emploi à plein temps. Chaque jour, l'occasion nous est donnée d'apprendre une leçon."

Mariage d'hiver

Notre mois de novembre s'est ouvert avec le "grand jour" de Papounet et Nicole; en effet, nous étions rassemblés autour d'eux pour célébrer leur mariage. Après la traditionnelle cérémonie civile, où le degré d'émotion pouvait rivaliser avec la température de la salle et l'excitation des petits !, nous avons assisté à la fête donnée en leur honneur.
Retrouvant certains de leurs cousins, nos enfants se sont éclatés grâce aux nombreuses animations qui leur étaient proposées.. et à la profusion de bonbons mis à leur disposition !
Profitant de la joyeuse ambiance, Coline a saisi tous les prétextes pour monopoliser son Papounet et se faire remarquer... avant de finir par chercher un peu de repos contre mon gros bidon... Ajoutez à cela un mal de dos chronique (dans mon état, c'est normal !) et un souci technique un peu embarrassant (la ceinture intérieure réglable de mon pantalon m'a lâchée... le bouton s'est carapaté ! Du coup, comme un certain petit Thomas il y a longtemps, je me suis retrouvée avec un pantalon irrésistiblement attiré vers le bas, malgré mon appendice ventral proéminent !!! Super pour se déplacer avec grâce !!!), et voilà comment j'ai fini par donner le signal d'un départun peu précipité !
Papounet et Nicole, on vous embrasse, et on espère que toute cette belle journée aura été à la hauteur de vos espérances !

"Lendemains de fête, plus assez saoûl..."

On le sait, les lendemains de fête c'est toujours un peu duraille, alors comment rendre la chose plus sympathique ? Faire dormir les cousins de Bretagne à la maison, avec la perspective d'un bon gros petit-déj partagé et de discussions tous azimuts... Seulement voilà, quand c'est raté c'est raté, et jugez-en... Nos pauvres Bruzois (Bruzais ? Bruziens ?) ont été, dans la nuit et devant chez nous, victime d'un gang des voleurs de sièges de monospaces !
Du coup, quand le pauvre tonton Lolo a émergé, la tête encore dans le jardin, la douche a été froide ! Un tout petit carreau cassé, mais plus de sièges arrières, et comble d'horreur, adieu Pocket et appareil photo oubliés dans la voiture...
Autant vous dire que l'ambiance était plutôt fraîche et active, avec les coups de fil à l'assurance, à la police, etc... Heureusement, les enfants eux se sont bien amusés (d'autant que les voleurs n'avaient pas emportés les "diamants" de Hugo !!!) en regardant, depuis la fenêtre de la salle de bains !, la belle voiture partir sur la remorque du dépanneur...
Bref, un 11 novembre pas folichon... heureusement que la petite famille a pu rentrer chez elle à bord d'un véhicule de location, mais les objets volés ne sont toujours pas réapparus...
Moralité : si vous venez dormir chez nous avec un véhicule à sièges amovibles... sortez-les de la voiture !! Et n'oubliez rien dedans ! Quand même ces Bretons, qu'est-ce qu'ils ne feraient pas pour passer dans la chronique...

Douce léthargie

Rassurez-vous, notre vie n'est pas toujours aussi mouvementée !! D'autant que la météo nous a plutôt incités à hiberner dès ce mois-ci !
On a quand même trouvé un peu de courage pour une balade dans le parc avant la chute des dernières feuilles... renter à la maison quand il fait nuit noire à 18h, les enfants adorent !
Noël se profilant doucement à l'horizon, Christophe s'est lancé dans la confection d'une borie (déf: Le terme borie, dans la langue touristique relative à la Provence, désigne une cabane en pierre sèche qui servait de grange, d'écurie ou d'habitation ) pour servir d'étable à la Sainte Famille de notre crèche. Il avait rapporté les pierres de nos vacances à Murs en Provence avec Anne-Cécile et Laurent, en 2004 ! Elles ont bien eu le temps de sécher !
Nous avons également commencé la tournée des vitrines et magasins décorés, pour le plus grand émerveillement de Coline. Bien qu'un peu plus grands, ni Louis ni   Paul n'ont perdu une miette du spectacle, et nous avons eu bien du mal à les décoller   des vitrines animées!  

Il jouait du piano assis

Enfin, comment résister au plaisir de narrer cette anecdote toute récente : prenez un couple d'amis possédant un piano inutilisé; ajoutez un autre couple d'amis doté d'une fillette en apprentissage de la technique pianistique, mais ne possédant pas d'instrument ! Cherchez à solutionner le problème grâce à un "bel engin" capable de mener l'instrument vers la musicienne.. et voilà comment, par une froide après-midi, votre tendre époux transforme votre Trafic familial en break géant afin de jouer les déménageurs avec le père de la pianiste et le propriétaire du piano. Où tout cela nous mène-t-il me direz-vous, perplexes ? Et bien, à cela : la re-création de l'ancêtre de l'auto-radio, avec Max en Ray Charles des temps modernes...
Succès assuré auprès des enfants, surtout Coline qui voulait aller "'vec Pa'ain su' le piano dans la voitiu'" !!  

Du côté des loustics

La maîtresse de Louis nous a annoncé qu'il avait "ce qu'il fallait entre les oreilles"... c'est toujours agréable d'entendre ça. Cool l'école pour monsieur, même si tout ce qui est "production d'écrits" (avant on disait "rédaction") ne suscite chez lui qu'un enthousiasme limité (Q: de quoi parle le livre ? R : Il parle d'une histoire...) Pour le cadet ça roule aussi; Paul est "fortiche" d'après sa maîtresse, et peut à présent s'adonner aux joies de la combinatoire syllabique (P.I.P.I= PIPI !!! C.A.C.A = CACA !!! Joie indicible !)
La coccinelle est un petit moulin à paroles et un rat de bibliothèque; son intérêt cinématographique est passé de Kirikou à Peter Pan, et, exactement comme Paul au même âge, la "chanson" du crocodile la fascine... Par contre, la propreté ne semble la préoccuper nullement, même si elle aime baucoup admirer les petits culottes que je lui ai achetés (crè yoli les kilottes, maman !)  

Les potins

 Encore une fois, heureusement que les bougies de l'Avent brillent au mois de décembre, car tata Lili et Anne-Cécile se sentiraient bien seules pour réchauffer l'atmosphère ! Bon anniversaire à vous !

 Le blog des Condam's est ; ruez-vous dessus, les mises à jour sont plus fréquentes que les nôtres !

 Et pour finir, une bonne blague pour les enseignants...et les parents d'élèves :
Bonjour!
Vous avez rejoint le service de réponse automatisé de l'école de votre enfant.
Dans le but de mieux répondre à vos besoins et de vous permettre de parler à la bonne personne, veuillez écouter le menu suivant avant de faire votre sélection :
Pour mentir au sujet de l'absence de votre enfant, faites le 1.
Pour excuser le fait que votre enfant n'a pas fait son devoir, faites le 2.
Pour vous plaindre de ce que nous faisons, faites le 3.
Pour demander la démission d'un enseignant, faites le 4.
Si vous voulez que nous élevions votre enfant, faites le 5.
Pour demander que votre enfant change d'enseignante pour la troisième fois cette année, faites le 6.
Pour vous plaindre de la cantine, faites le 7.
Si vous réalisez que vous êtes dans le vrai monde, et que votre enfant doit être responsable de ses actions, de ses travaux en classe et à la maison, et que ce n'est pas la faute de l'enseignant(e) de votre enfant s'il ne fournit pas d'effort... Veuillez raccrocher et passez une belle journée!