La chronique d'Elodie - juin 07

Le bonheur n'a rien à voir avec le délire permanent et la jouissance continue. Il est tressé à partir des petits bonheurs si quotidiens qu'on n'y prête plus attention. Heureux celui dont le regard est éveillé et le coeur attentif, qui relève dans la nasse de sa vie tous les fragments de joie épars, les éclats de soleil accrochés aux mailles de chaque jour, et la présence permanente de Dieu."
Charles Singer

Merci à Virginie et Eric de nous avoir offerts le recueil de pensées dans lequel j'ai puisé le paragraphe d'introduction de ma nouvelle chronique; arrêtons-nous un peu sur quelques petits bonheurs...

Un petit air de déjà vu...

On prend (presque) les mêmes, et on recommence 10 ans après... En ce début du mois de juin, nous avons fêté à notre tour nos 10 ans de mariage, en compagnie de nos acolytes et "conscrits" de 1997, Laurence et Cyrille, eux aussi en blanc et en stress il y a 10 ans.
Une fête, ça commence toujours par des préparatifs, et chacun a mis la main (ou la bouche) à la pâte pour donner à notre salle un air de fête. Une mention toute particulière pour Tonton Juju et sa Nicole, qui ont joué les baby-sitters quelque temps afin d'occuper les garnements déjà bien excités ! Le résultat était à la hauteur de nos espérances, et nous avons en plus eu droit à une comédie musicale en live, par la troupe de Jéricho (agrémentée de quelques pièces rapportées de qualité !), histoire de nous faire revivre quelques mémorables souvenirs... Intense séquence émotion pour nous 4 !!
Et l'ambiance a été là jusque tard dans la nuit, grâce à l'énergie et la bonne humeur de nos ivités, entraînés par notre très efficace et sympathique  DJ Laurent, qui, malgré sa journée déjà bien chargée, nous a accompagnés en musique jusqu'au bout !
Merci à tous ceux qui ont rendu cette fête merveilleuse par leur amitié et leur enthousiasme... Je ne me suis pas encore tout à fait remise, mais à mon âge c'est normal... Qu'est-ce que ce sera dans 10 ans !!

Premiéres fois qui comptent...

Ce mois de juin m'a aussi donné la joie d'accompagner mon grand filleul Alexis sur le chemin de la première communion... L'occasion de retrouver son parrain Pascal, que nous n'avions pas vu depuis longtemps !, et de découvrir Tida, avec laquelle nous avons tout de suite sympathisé; disons même que Christophe est tombé sous le charme lorsqu'elle lui a dévoilé les secrets de la cuisine thaï ! Tandis que les plus petits s'amusaient gaiement, nous avons savouré le poulet "à la Baltaze" sous un soleil étonnamment chaud ! Et depuis, mon Alexis est même devenu enfant de choeur ! Les voies du Seigneur sont décidément impénétrables !!
Grande première aussi du côté de Lucie, notre "filleule commune", qui a, du haut de ses 7 ans, donné sa première audition de flûte traversière... nous étions evidemment tous là pour l'écouter avec émotion, et même Coline s'est tenue relativement calme jusqu'à la fin du morceau (bon, après il a fallu fuir en catastrophe mais ça c'est une autre histoire !). Bravo Lucie, et continue comme ça, bientôt on jouera un trio tous ensemble !

Paul à l'honneur

Notre cadet a été particulièrement gâté durant ce mois; sa fête de l'école tout d'abord nous a rassemblés autour de lui, sur le thème des saisons et du temps qui passe. Artistiquement costumé en feuille d'automne, notre Poloch' a donné la mesure de son talent de danseur, même si sa cavalière semblait plus enthousiaste que lui !
Quelques jours après, Christophe l'a accompagné pour sa sortie scolaire à la Cité des Enfants de la Villette; comme dans toute sortie bien organisée, on commence par le pique-nique sur l'herbe, meilleur moment de la journée, même si la pluie a contraint les petits morfalous à se carapater à l'abri, sandwichs en main ! Qu'à cela ne tienne, rien n'a entamé leur bonne humeur, et c'est en faisant des pitreries qu'ils ont attendu leur séance. Une fois les portes ouvertes, à eux la liberté et la joie des activités toutes plus amusantes les unes que les autres !
A mon tour, j'ai assisté avec lui aux rencontres des classes chantantes, et le concert privé a fait battre avec fierté mon coeur de maman ! Petite surprise rigolote : nous y avons croisé Audrey avec sa classe ! La photo n'est pas bonne, mais j'ai fait ce que j'ai pu !
Enfin, pas de mois de juin sans bougie ni fête d'anniversaire; cette année n'a pas dérogé à la règle, et nous avons une fois de plus été envahis par une horde de petits êtres excités et gesticulants... Chasse au trésor, coloriages, jeux divers et maquillage, tous les ingrédients du traditionnel anniversaire étaient réunis. Cette fois-ci, c'est papa qui avait fait le gâteau à la demande de Paul qui en voulait un en forme de maison; alors évidemment, on a eu droit à... la maison des Ingalls (et même la grange !). J'ai ajouté une voiture pour décorer, malgré l'anachronisme... et Paul s'est empressé d'éteindre l'incendie que ses 6 bougies menaçaient de provoquer (Charles aurait encore été obligé de partir dynamiter des cailloux pour gagner de quoi réparer la maison !!!)

Une  coccinelle pas en reste

Du côté de chez Coline aussi, le mois de juin a été riche en émotions, avec la fête de la crèche. Costumée en... coccinelle évidemment, elle a retrouvé ses copains et ses "dames" chéries, "Tatasie" (= Anastasie) et "Manie" (= Stéphanie), qui se sont si bien occupées d'elles tout au long de l'année.
Un rayon de soleil lui a permis de barboter tranquille dans la piscine, et a confirmé son amour de l'eau, même glacée ! Les vacances en Bretagne ne lui feront pas peur !
Elle est aussi bavarde que moi, aime toujours autant les livres, les DVD de Mickey et Barbapapa, et adore voyager en écoutant ses petites comptines ou... Bénabar (merci pour nous !). Pas besoin de vitamines pour elle, elle a la pêche, la banane et tout le reste !  

Tour de France avec Louis...

... pour son spectacle de fin d'année. Sa classe faisait escale au Pays Basque, et il en était un fier représentant ! Là encore, chants et danses au programme, beaucoup d'application mais toujours pas de vocation de Fred Astair ou John Travolta ! Enfin bon, l'essentiel c'est de participer !
Sa sortie de fin d'année l'a mené dans une ferme pédagogique; il est à présent imbattable sur les abeilles, qu'il adore observer au microscope puis disséquer (si elles sont mortes bien sûr ! Il n'est pas sadique à ce point !). Son coeur de sportif a fini par balancer vers le tennis (ouf ! on a échappé au foot, aux hurlements de supporters et aux matchs les dimanches !), pour lequel il s'estime "très fort", puisqu'il marque à chaque service. Renvoyer la balle de l'adversaire n'est pas encore une priorité pour lui, ni pour ses petits camarades de jeu !  

Quant à mon bel homme...

... clin d'oeil pour les jaloux qui se reconnaîtront, mon "bel homme" a lui aussi pris un an de plus ce mois-ci; après le soufflé de bougies, je me suis offert un pur moment de plaisir en le regardant découvrir son cadeau...
Merci à Jean-Marc mon complice sur ce coup-là, grâce à qui j'ai acheté le nouveau réflex numérique dont rêvait mon "bel homme" en secret... Dès le mois prochain, attendez-vous donc à de nouvelles photos, plus belles, plus grandes, plus je ne sais pas quoi, enfin bon, nouvelles quoi... Et son sourire de petit garçon, je vous jure, ça valait l'investissement !  

Les potins

 Les bougies d'Eric, Nathanaël, Audrey et Matthieu réchauffent un peu l'atmosphère automnale de ce mois de juillet... on en a bien besoin !

 Félicitations à Aurélie et Bertrand dont la nouvelle d'un heureux événement à venir est à présent officielle; quant à Julie et Sébastien... allez, je ne suis pas rancunière, félicitations à vous aussi ! et tenez-nous au courant avant que bébé ne souffle sa première bougie !