La chronique d'Elodie - novembre 2005

On ne change pas, une veste ne cache qu'un peu de ce qu'on voit
On ne grandit pas, on pousse un peu, tout juste le temps d'un rêve, d'un songe
Et les toucher du doigt
Mais on n'oublie pas l'enfant qui reste, presque nu
Les instants d'innocence quand on ne savait pas" Non, on ne change pas....et chaque année, quand la maison prend sa parure de Noël et que je regarde les enfants décorer le sapin, je crois me revoir petite fille débalant les guirlandes avec ma soeur Aurélie pour préparer un Noël sans neige sous le soleil d'Afrique, et je me demande si le Père Noël va arriver, comme avant, juché sur le tractopelle du chantier de papa...

Balades au grand air

C'est écrit dans Laurence Pernoud : "il ne faut pas hésiter à sortir bébé tous les jours s'il ne pleut pas". Prenant cette chère Laurence au mot, nous avons fait découvrir à Coline les joies des frimas hivernaux, pour accompagner ses frères au champ de bosses par exemple. Elle n'a pas eu l'air de s'en plaindre !
Du coup, la semaine suivante, nous avons tenté une expédition en forêt avec Laurence, Cyrille et leurs puces...Là, il faut bien reconnaître que la poussette a eu un peu de mal, car la boue était de la partie ! Mais les garçons eux s'en sont donnés à coeur joie ! C'était un peu la mode "pêche aux moules" sur le chemin du retour, puis Karscher intégral à la maison, mais quel plaisir de patauger !!!
Encore quelques jours et quelques degrés plus tard, la neige est arrivée !! Pas très longtemps et pas très abondante, mais suffisamment pour s'amuser dans le jardin, et rêver à des cîmes enneigées...

Après l'étain,le cristal !

Je vous l'avais bien dit que l'anniversaire de mariage de Laure et Max était le début d'une longue série ! Florence et Jean-Luc ont pris le relais ce mois-ci, mais fêtaient eux leurs 15 ans  (on est encore des p'tits joueurs à côté !!). Encore une belle occasion de rendre grâce ensemble, et de passer une journée délicieuse entre douceurs à savourer et défis à relever !
Tandis que les plus jeunes faisaient honneur au buffet, les adultes se sont livrés à une lutte acharnée autour d'une version "multimédia" de Fa-si-la...chantez !; pour ceux qui ne se rappellent pas de l'émission, il faut retrouver le titre d'une chanson à partir des premières notes de la mélodie...là, c'est pareil, mais il faut reconnaître des génériques de série télés !
En toute modestie, je dois dire que j'ai été...brillantissime, même encore mieux que mon homme qui n'a même pas été le premier à reconnaître le mythique jingle de La Petite Maison...bref, c'était trop top cool méga génial, même si j'avais l'impression d'avoir 17 ans (ça fait du bien des fois et je devais être moins dégourdie que ça à 17 ans !!).
Merci à Jean-luc et Florence pour cette belle journée, rendez-vous dans 5 ans pour les noces de porcelaine ?

A la rencontre du côté obscur...

Vous avez dû comprendre que chez nous, on vit au rythme de Star Wars...Jedis et sabres lasers peuplent les rêvent de nos deux mecquetons, et la p'tite mecquetonne est rapidement devenue "Princesse Leïa"...Rien de plus logique donc que d'aller en famille faire une plongée à la Villette pour une exposition spéciale "Star Wars"...
La journée débuta sous le signe de l'étrange : les Baltaze ayant décidé de se lancer dans l'aventure avec nous sont arrivés chez nous...en avance !! Première étrangeté comme dirait Hélène des "Rouge"...Seconde étrangeté : étant partis à l'heure prévue, nous sommes arrivés...plus d'une heure avant notre séance !!! Etrangeté numéro trois : il n'y avait pas de queue au guichet de retrait des réservations...donc on était vraiment très très en avance !!!
Du coup, nous avons pu profiter des expositions permanentes de la Cité; celle sur le son a beaucoup intéressé les enfants, avec bon nombre d'expériences très amusantes...Nos scientifiques en herbe ont été fascinés par le tunnel à tornades, voyant ce spectaculaire phénomène prendre forme sous leurs yeux (moi j'avais déjà vu ça en lisant Yoko Tsuno !).
Après une longue, longue attente, les portes du lieu tant convoité se sont enfin ouvertes, et nous avons été accueillis par l'incarnation des fantasmes de Christophe à laquelle j'ai évidemment tiré la langue, avant de rencontrer le grand copain de Paul...
"Que voit-on dans une exposition Star Wars ?" me demanderez-vous avec à propos. Et bien, on voit des vaisseaux, des personnages qui font peur, des panneaux avec plein de trucs à lire et que je ne peux pas lire à cause des enfants qui courent partout, des films sur les effets spéciaux que je ne peux pas voir car c'est l'heure du biberon, des maquettes de décors et de vaisseaux superbes mais que je ne reconnais pas car je ne suis pas aussi calée que mes fils en culture starwarsesque, des story-boards de scènes que je suis bien incapable de situer dans la chronologie des films mais que mes loupiots identifient immédiatement, des vigiles qui font gentiment remarquer que ce n'est pas un lieu pour pique-niquer (parce qu'il est plus de 17h et que les gars ont les crocs), des p'tits gars qui miment des scènes de combats de Jedis devant un écran bleu d'incrustation, des mamans (d'autres) aussi déboussolées que moi, des papas qui ont les yeux qui brillent comme si la Force était avec eux et bien sûr un magasin bien garni passage obligé à la sortie de l'expo où les sabres lasers ("maman, c'est justement celui que je voulais !") affichent fièrement des étiquettes marquées de 50 à... 150 euros !
Bref, l'exploit, outre que nous n'avons perdu personne et que j'ai réussi à avoir l'air de quelqu'un qui s'y connaît un peu, à surtout été de quitter les lieux sans avoir ouvert notre porte-monnaie !
En résumé, c'était super et épuisant, on a un peu perdu la boule mais ça valait le coup...Disons que c'était plus pour les grands enfants que pour les petits, hein, mon chéri ??? Et puis, Coline a pu profiter des grands bras de son parrain avant de taper la discute avec sa copine Anaïs, donc tout le monde était content !!

Lumos !

Les Pottermaniacs qui me lisent auront reconnu la formule appelant la lumière, dont je soupçonne ce cher Harry de s'être servi pour illuminer la boulevard Haussmann...Après notre folle virée à la Villette, toute notre troupe s'est ruée vers les grands magasins pour y admirer les vitrines de Noël...
Les quatre lascars étaient difficiles à surveiller, tout excités de courir d'une vitrine à l'autre pour coller leur nez gelé contre les parois humides...Notre poupinette a profité du spectacle depuis le pays des rêves, bien au chaud dans sa poussette.
C'était féérique et il fallait immortaliser le moment !
Du coup, ça nous a boostés pour installer nos propres décos de Noël dans la maison... Grand déballage annuel, puis choix minutieux des sujets à accrocher...enfin, sous le regard émerveillé de Coline, Louis a installé l'étoile. Tout n'est pas encore en place (il nous faudrait des journées de 36 heures !) mais on va y remédier bien vite...

Les bougies de Papi-qui-rit

Nouveau surnom que les garçons ont attribué à leur Papi, et qui lui va fort bien !
Quelques bougies à souffler à la fin du mois, c'est toujours sympa...même si ça demande visiblement un certain effort ! Calfeutrés bien au chaud, nous avons laissé le froid ronger les pavés et dévoré quelques douzaines d'escargots et un bon litre de crème anglaise...excellent régime ! De quoi nous retrouver avec de bonnes joues, comme Coline !
Celle-ci a joué les reines du bal, profitant de son statut de "petite dernière" provisoire...Prendre la pose avec papi ou tonton Juju semblait la ravir...

Sam Fischer VS Lara Croft

Vous connaissez ? Non ? Allons ! Sam Fischer et Lara Croft, deux tueurs virtuels de jeux vidéos ? Non, vraiment ? Bon, ben c'est pas grave, parce qu'en fait, Sam Fischer et Lara Croft, c'est Christophe et moi !!
En effet, nous avons pu révéler nos natures profondes lors d'une inoubliable soirée de laser game entre amis ! Une première pour moi (et pour toutes les filles qui étaient là d'ailleurs !), et la naissance d'une grande légende !
Première partie : mise en jambes. Imaginez une salle enfumée, obscure, où de la musique trash hard techno vous hurle dans les oreilles tandis que vous serrez contre votre pauvre petit corps malingre un énorme pistolet (en mousse), sensé devenir votre meilleur ami au bout de 20 minutes d'errance dans le noir à la recherche de vos ex-amis devenus vos pires ennemis, et ce afin de les dégommer joyeusement en pointant votre laser sur leur gilet électronique...Ca n'a l'air de rien comme ça, mais c'est EXTREMEMENT STRESSANT, PRENANT, et, honte à moi de l'admettre, "GRAVEMENT KIFFANT" comme diraient les d'jeunes d'aujourd'hui !! Bref, je suis tout à fait à mon aise, alignant les victoires lors des duels sur mes adversaires, ne reculant devant aucun péril pour shooter tout ce qui bouge et marquer des points. Je suis en passe de gagner et d'obtenir la première place quand soudain le mauvais esprit se réveille chez les plus mesquins de mes adversaires, qui s'unissent pour me tirer dans le dos tous en même temps ! AAARRGHH ! Et c'est la fin du jeu ! Je me retrouve donc 8° sur 11, à cause de leur odieuse alliance !
Qu'à cela ne tienne, j'attaque la seconde partie avec rage et détermination : on scinde le groupe en deux équipes. Je mène vaillamment la mienne au combat, telle la liberté guidant le peuple, flairant les pièges à dix pas, débusquant les snipers, abattant de mes tirs précis et rapides tous nos malheureux adversaires. Je viens en aide à mes coéquipiers maladroits, et c'est là que mon coeur me perd ! Alors que nous sommes sur le point de l'emporter, j'entends un hurlement de douleur émanant de mon cher et tendre (capitaine de l'équipe adverse)! Il m'appelle au secours en pleurant, dit qu'il veut rentrer à la maison, qu'il a peur, etc, etc... Ses compagnons se mettent à pleurer eux aussi, et tout le monde m'appelle pour que je vienne les sauver. Je m'exécute diligemment (c'est ça la charité chrétienne), mais alors que j'approche de mon bien-aimé gisant à terre...DAMNED ! Trahison ! Toute l'équipe se jette sur moi et m'achève à bout portant, tels des lâches cafards qu'ils sont tous !!!
Forcément, le bilan est lourd : me voilà avant-dernière, lâchée par tous sauf par Jean-Luc qui, passant par là par hasard, reçut quelques balles perdues le reléguant à la onzième place...
Bafouée, blessée, agonisante, je jure solennellement de venger l'affront dès que possible, en commençant par fabriquer des petites poupées vaudoues à l'effigie des traîtres pour leur infliger d'atroces souffrances, après avoir évidemment condamné le rascal qui me sert de mari à dormir en bas des escaliers avant de périr sous les pointes de l'acupuncteur...
[NDR(Note du Rascal)]: en fait, cette pauvre fille s'est joliment ratatinée et elle cherche à sauver l'honneur !!! Faut dire qu'avec un pseudo comme ça ... COOKIE ... J'en ai fait qu'une bouchée... (Moi : 1er aux deux parties) Pour les amateurs c'est quand vous voulez mais entrainez-vous avant...
Fleur Payette, Lorette et Wonder Woman : Pas de quartier la prochaine fois.
Padawan, Max, Dark Sidius, Bisounours (Warf...), Scout et Jaco : Promis je jouerai les yeux bandés pour vous laisser une petite chance devant vos belles !


Le trio gagnant

"Foultitude" de progrès pour Coline ce mois-ci ! Là voilà à présent capable de se retourner sur le ventre (puis d'appeler au secours parce qu'elle est coincée !!), de prendre ses petites purées assise dans la chaise haute, et surtout de dévorer de gros steaks bien saignants grâce à SA PREMIERE DENT !! Une petite quenotte sortie par surprise, sans drame ni larme, sans fièvre ni érythème fessier...le bonheur ! Attention aux doigts qui s'aventurent dans la petite bouche : ça mord !!
Paul nous a offert un florilège de mots savoureux ce mois-ci...Le meilleur : repas du soir, nous sommes tous attablés. Je sale mon assiette et celle de Paul, qui renâcle à manger; Louis demande le sel à son tour, mais son père a déjà assaisonné son assiette :
Christophe : "Non, Louis, tu en as déjà. IL ne faut pas mettre trop de sel, ce n'est pas bon pour la santé."
Louis : "Oui, ça fait mal aux dents."
Christophe : "Oui, mais c'est surtout mauvais pour le coeur."
S'en suit une petite digression sur les dangers de l'hyper tension. Paul, resté silencieux jusque là et avalant péniblement trois grains de riz, pose alors sa fourchette, se compose une mine défaite et soupire en portant la main à sa poitrine :
"Moi, j'en veux plus, je sens que ça me fait mal au coeur, le sel..."
Hilarité de Christophe et moi, suivis par Louis qui n'a pas compris mais veut faire comme nous, tandis que Paul, vexé et vaincu, se replonge vers son assiette, drapé dans sa dignité offensée...
Louis prépare un spectacle de Noël à l'école, en chantant avec sa chorale quelques chants de saison, tels que "Trotte, trotte, renne rose" (vite adapté par lui en "Crotte, crotte, renne rose" évidemment...). Il a réintégré son ancienne chambre après nous avoir avoué qu'il avait peur dans la nouvelle. Il sait lire toutes les syllabes simples et vérifie ainsi si je lui lis correctement les histoires (plus question de sauter des lignes pour aller plus vite !) IL veut que nous lui parlions en anglais et en chinois (merci Elliot !!!) et devient de plus en plus futé : comme je lui faisait remarquer que s'il commandait à Noël la base de Han Solo en Légo, il n'aurait rien d'autre (150 euros !! pis quoi encore !!!), il a, après mûre réflexion, trouvé la solution : "Ben dans ce cas-là, c'est Paul qui la commande !"...Sympa, le frangin...

Les potins

 Bienvenue à la petite Lilie, arrivée le 22 chez Julie et Sébastien...une petite copine pour Coline ! Profitez bien de la vie à trois et de votre bébé tout neuf (avant qu'elle ne vous ait complètement usés !)

 Pour décembre, on va se cailler, et on aura bien besoin des 59 bougies d'Aurélie et d'Anne-Cécile pour nous réchauffer un peu !

 Nous savons donc maintenant de manière officielle la date de naissance de Benoît ! On a même pris une photo pour être sûrs de s'en rappeler l'année prochaine !!

 Jacqueline et Renaud : alors, on est revenus à l'âge de pierre à Taïwan et les lignes internet sont coupées ??? Sans nouvelles de vous dans 2 jours, je mets Interpol sur le coup !!!

 Caroline et Christophe : alors ça y est, le petit troisième c'est parti ?? J'avais donc vu juste ??? Heu...juste un petit conseil Caroline : mets Christophe au courant, ça fait désordre !

 Jean-Jacques Goldman a eu une petite Maya, et j'étais même pas au courant !!!! Peut-être qu'elle aussi sera une copine de Coline un jour ?