La chronique d'Elodie - juillet 2005

L'importance que les gens prennent, tant qu'il est encore temps..."
J'ai eu un peu ces temps-ci l'occasion de méditer sur notre drôle de société où le "je t'aime, mais surtout je ne te le dis pas" semble être de rigueur...Et pourtant, qu'il est triste de réaliser trop tard l'importance des ces gens et de "ces choses qui n'existent jamais tant que le manque qu'elle ont laissé"...
Dire à quelqu'un qu'on l'aime et qu'il compte pour nous, n'est-ce pas le plus beau cadeau qu'on puisse lui faire, "parce que l'on a tant besoin que l'on ait besoin de nous" ?...

Famille(s), on vous aime

Ce mois-ci, on a fait fort, avec deux réunions de famille à une semaine d'intervalle.
Côté Mamie Christiane, pour commencer; tantes, cousins, cousines, grands-cousins et grandes-cousines, une belle brochette familiale s'est réunie pour une journée de retrouvailles (et de découverte car je ne connaissais personnellement pas grand-monde !). L'occasion pour les petits cousins de profiter les uns des autres, et pour les plus âgés de participer à des jeux aux lots...imprévisibles, comme le prouve Julien, heureux gagnant d'une paire de gants tout confort, mais dont l'intérêt a laissé la petite Camille dubitative...
Les plus jeunes ont pu également s'éclater au chamboule-tout ou à la pêche à la ligne, et repartir avec de petits jouets en abondance !
Une semaine plus tard, nous avons retrouvé l'autre côté de la famille pour une fiesta annuelle sous le soleil de plombde la banlieue lilloise...En effet, Julie et Sébastien, nos hôtes, avaient tenté jusqu'au dernier moment de nous faire renoncer à participer à l'aventure, invoquant la fallacieuse excuse d'une prévision météo déplorable...On n'a pas eu peur, on est venus quand même et bien nous en a pris !
D'abord, la maison de Julie et Sébastien vaut vraiment le coup d'oeil (à propos, je n'ai pas pu résister et j'ai installé des p'tites loupiotes dans ma salle de bain !!!), après il a fait super beau (limite canicule !) et le rallye dans Lille s'en est très bien trouvé, et enfin ma fabuleuse équipe a décroché le titre (bon d'accord ce n'est pas grâce à moi mais quand même !!) et je suis revenue avec un petit livre de recettes de desserts tout à fait croustillants...
Coline a un peu souffert lors du rallye, mais quel réconfort dans les bras d'Aurélie ! Ca valait bien quelques désagréments ! D'autant que même les grands ont fini en tirant la langue !
Une bonne nuit de repos réparatrice aurait pu arranger tout ça...mais pour ceux qui ont dormi dans la même maison que nous, la nuit fut courte (Coline ayant décidé de jouer les Mimi Geignardes dès 6h30 du matin !!!) et le réveil agité !!! Mais l'aventure c'est l'aventure, même si à mon avis l'an prochain personne ne proposera de partager un hébergement avec nous !!!

Du côté de chez moi

Du côté de ma famille ausi, il y avait de la "réunion" dans l'air, avec le retour, pour les vacances, de Tata Lili, tonton Hugo, Elliot et Lucas.
Les petits cousins de Chine étaient attendus avec impatience par Louis et Paul, et c'est peu dire qu'ils forment une sacrée équipe ! Coline a pu faire connaissance avec sa tatie de Chine, et j'ai constaté qu'elle a décidément un bon feeling avec les "Aurélie" !
Les enfants n'ont jamais eu le temps de s'ennuyer, commençant leurs aventures communes avec une grande chasse au trésor organisée par papi Robert...Tous les ingrédients étaient réunis : des énigmes, des indices, des plans des trous à creuser, des trésors à découvrir...et à dévorer !
Sans oublier que tonton Ju a pu hisser le drapeau familial sur la cabane fabriquée l'été dernier, marquant ainsi le territoire de la tribu "LEPLC - MLMLM" !
Une escapade à Fontainebleau a permis de découvrir les joies de la grimpette, du sable, du badminton, des balades (avec un seul "l")...Tandis que les cousins vérifiaient l'adage "les deux font la paire", papi se livrait à son activité favorite, tandis que Christophe mûrissait sa vocation de photographe animalier...
Notre petite Coline, gavée de grand air, a offert de grands sourires à sa tatie, histoire de participer à la bonne humeur ambiante... Seul le manque d'eau nous a poussé à prendre le chemin du retour, arrachant aux garçons de grands cris de protestation...
Nous avons également fait un saut à la Villette, pour rappeler à Aurélie les joies de la circulation dans la capitale...Tout le monde a apprécié le calme du retour à la maison !
Nos petits mecs se sont aussi régalés d'une sortie à Blandy les Tours, où ils ont pu assister à l'initiation au tir à l'arc de certains éléments de la famille... Se travestir en chevaliers était inévitable, après l'ascension de la grande tour...
La veille du 14 juillet, nous sommes allés admirer le feu d'artifice multicolore de la ville... Les cousins n'ont "même pas eu peur" (quoi que...) et Coline a dormi tout du long, nullment gênée par les assourdissantes explosions !
Papi et mamie ont eu fort à faire avec cette collection de petits enfants, mais s'en sont sortis comme des chefs...Ils sont même fin prêts pour un sixième, si jamais le coeur en dit à certains... Quant à tonton Ju, il a démontré une fois de plus ses capaciités de "gentil organisateur", infatigable entraîneur de foot, pousseur de balançoires, tireur d'avions en papier et livreur de batailles...

Le retour des exilés...

Les transhumances estivales nous ont aussi ramenés Jacqueline, Renaud et leur progéniture, partis à Taïwan l'été dernier...Notre réunion "spéciale" des JMJ a été l'occasion de découvrir un peu de leur vie orientale, et de constater que les enfants avaient bien changé !
Les garçons ont offert à Renaud un bain de minuit inopiné, histoire de se rappeler qu'un vent de folie souffle toujours par ici !
Bernard, Marie-Luce et quelques-uns de leurs enfants ont aussi profité des vacances pour remonter de leur Garonne jusqu'à chez nous...Merci pour les bons moments passés ensemble...décidément, vous ne changez pas, et c'est super comme ça !

Ca plane pour lui...

J'écrivais le mois dernier que Christophe n'avait pas encore reçu son cadeau d'anniversaire...Ce fut chose faite dès le début du mois, lorsqu'un beau planeur télécommandé est arrivé chez nous...
Vous auriez dû voir mon grand gaillard tout excité...Les premières tentatives furent malheureuses, mais la persévérance de mon chéri restait tenace...Hélas, un essai enfin concluant se solda par un "croûtage "dramatique de l'appareil, ne causant fort heureusement d'autre victime que l'avion lui-même...Voyant mon cher et tendre si dépité, ni une, ni deux je lui proposai de remplacer le bel engin volant...
Mais le petit Jésus veillait, et ledit avion fut repris et remboursé !! Et donc immédiatement remplacé par... un hélicoptère télécommandé !
Là encore, les essais furent longs mais parfois réussis ! De quoi occuper les après-midis d'été !
Je tiens également à signaler l'exploit sportif de mon petit mari, qui, sous les yeux hébahis de plusieurs spectateurs, a réussi l'exploit de plonger dans une bouée d'enfant SANS LA CREVER !!!Qui a dit qu'il avait de l'embompoint ???


Voyageons heureux...

L'arrivée de notre Colinette a réactivé avec puissance notre envie de changer de voiture...mais comme nous n'avons pas les facilités de certains (qui achètent des Touran par camions entiers !), il nous a fallu de nombreux mois de réflexion pour peaufiner notre projet...
Après avoir épluché le budget, raclé les fonds de tiroirs, tracé moult petits tableaux, bavé devant les documents vantant les mérites de véhicules tous plus alléchants les uns que les autres, nous nous sommes lancés...
Et oui, nous l'avons fait ! Nous voilà heureux propriétaires d'une nouvelle voiture, puisque nous avons investi dans de nouveaux enjoliveurs derniers cris, ainsi que dans une paire d'ampoules pour tableau de bord ! Notre bonne vieille Mégane est méconnaissable, surtout depuis que j'ai redonné aux vitres l'éclat de leur jeunesse bien mis à mal par des petits doigts collants, gluants et baladeurs...
Bref, nous n'en revenons pas de la voir si belle, et envisageons même d'interdire aux enfants d'y manger dedans... si, si, soyons fous ! Relégué au placard notre futur Trafic, du moins pour quelques années...

Le trio des rigolos

Notre jolie petite Coline a fêté ses deux mois; elle grandit à vue d'oeil, accusant enfin plus de 4kg à la pesée. Elle est évidemment toujours aussi belle et craquante, et nous gratifie de nombreux sourires à faire fondre le givre accumulé dans mon congélateur. Pour les nuits, y'a du progrès, mais ce n'est pas encore ça...
Paul prend très à coeur son rôle de grand frère, bien que ses marques d'affection soit encore un peu "brutales"... Mais il fait de son mieux pour s'occuper de sa petite soeur; lorsqu'elle pleure, il lui donne "la force" (comme dans Star Wars), pour qu'elle arrête de pleurer ! Et il nous régale toujours de ses bons mots : imaginez-les, lui et son frère, armés de leurs sabres lasers (fabriqués par papa), venant me voir :
Louis : "on vient voir s'il y a un danger, on est tes gardes"
Paul (après avoir inspecté la pièce): "c'est bon, mais fais attention là, y'a un danger qui est mort, je l'ai tué"
Quant au grand Louis, ses centres d'intérêt demeurent toujours les mêmes : Star Wars, sous toutes ses formes (film, Légos, jeu d'ordi...) et sa petite soeur, qu'il réclame à corps et à cris à peine réveillé...
Lui aussi nous offre quelques perles : je lui propose d'utiliser un manche à balai pour décrocher quelque chose du plafond. Et lui de me demander, ses grands yeux pleins de candeur : "c'est quoi un chat-balai ?"

Les potins

 Les anniversaires aoûtiens se préparent : Domitille lancera le bal, suivie par Margot, Elliot, Agathe, Mélanie et Elise (c'est décidément le mois des p'tites filleules !! Il ne manque plus que Lucie !). Bref, 52 bougies à souffler !

 Je vous invite à partager une petite satisfaction, d'importance pourtant : j'ai été obligée de "décaler" les boutons de deux de mes pantalons, pour "resserrer" la taille ...C'est plus valorisant dans ce sens que dans l'autre !

 Message perso pour Laurent et Anne-Cécile : Elise semble tout à fait d'accord pour devenir grande soeur...N'avez vous rien à nous dire ????? !

 Notre gros ami Clint (le Playmobil géant) a enfin trouvé sa place dans le jardin, après une séance de remplissage très amusante. Voilà de quoi effrayer les voleurs et les p'tits Samuel...