La chronique d'Elodie - mai 2005

Quand on se reconnaîtra,
Je lui dirai: c'était bien long,non, je ne lui dirai sûrement pas,
En attendant ses bras, je vis, je rêve et je respire pour ça,
En attendant le doux temps de ses bras..."
Avec ce mois de mai s'est achevé le long voyage de neuf mois qui nous a conduits vers notre nouveau petit trésor...
Une fois n'est pas coutume, cette chronique sera un peu différente, journal de bord des dernières semaines avant le grand jour...
En route donc pour cette nouvelle édition qu'évidemment j'intitulerai En attendant Coline...

1° mai

Le mois dernier, je terminais la chronique par l'évocation du beau mariage de Sarah et Christopher; l'occasion de poser avec mes copines aux formes épanouies... notre trio, je dois le dire, a obtenu un joli succès !
Profitant de l'ambiance de la fête, nous avons poussé un peu tard l'heure de notre coucher, et il ne nous fut pas aisé, le lendemain, de décoller du lit pour aller retrouver les p'tits mecs en pension chez leurs grands-parents...Malgré ma participation active à une course effrénée lors d'un jeu la veille au soir, bébé ne semble pas décidé à "décrocher"...mais ce serait encore un peu tôt, et le mois ne fait que commencer !

4 mai

A l'autre bout du monde, le petit Lucas fête ses trois ans, tandis que ses parents "trekkent" au Tibet...Pour ma part, je m'émerveille devant les progrès et la patience de Louis, qui a mobilisé toutes ses énergies et sa concentration trois jours durant afin de reconstruire (seul !) son "X-Wing" Légo...
Mon Paul s'ouvre comme un petit tournesol sous les premiers rayons de soleil, se gorgeant de plein air et profitant de toutes les occasions pour jouer dans le jardin...

8 mai

Un jour férié qui tombe un dimanche...grrrr...mais bon, qu'à cela ne tienne, il ne fait pas trop vilain, alors une petite promenade avec la belle Elise et ses parents est la bienvenue...
Pour la plus grande joie des garçons, des visiteurs ont apporté leur tortue, qui profite de sa liberté pour se faire de nouveaux amis. Je crains que la prochaine demande incessante ne soit celle d'une petite bête à carapace, mais là je resterai ferme : ce sera elle ou moi !

14 mai

Le temps passe, le gros ventre reste...
Voilà venu le jour de l'anniversaire du baptême de Lucie, notre filleule. Nous pouvons enfin lui offrir la maison Playmobil qui attendait le grand jour depuis longtemps ! L'occasion de passer un bon moment avec toute la famille, et de faire naître un espoir un peu fou lorsque nous nous rappelons que la veille de la naissance de Paul, il y a 4 ans, nous avions dîné tous ensemble...Peut-être ce repas sera-t-il aussi l'élément déclencheur pour ce nouveau bébé ?
Histoire de mettre toutes les chances de mon côté, nous profitons aussi de l'après-midi pour aller acheter le vélo que m'offrent mes parents pour mes 30 ans, qui arrivent à grands pas. C'est sûr que j'ai une drôle d'allure, juchée sur la monture avec ma bouée intégrée, mais le ridicule ne tue pas !

15 mai

Je suis toujours là, et bébé est bien au chaud. Que faire pour occuper ce joli dimanche ? Allez, encore une balade, escortés cette fois-ci des mamies et de papi...
Comme d'hab, les gars s'en donnent à coeur joie pour courir, grimper, sauter, fabriquer des barrages...
Et je mets toute ma bonne volonté à marcher dans des chemins bien tortueux, histoire de secouer mon gros bidon...

16 mai

En ce matin du 16 mai, la réalité m'apparaît, lumineuse, éclatante : j'ai 30 ans aujourd'hui ! Cette date sera-t-elle la bonne ???
La journée se passe comme un rêve, je suis noyée sous les cadeaux démesurés de mon Christophe, fleurs, bijoux, parfum...Sans oublier le petit dîner gastronomique fait maison, clos par de fabuleux desserts dont je raffole...
Louis n'en revient pas de mon âge ("30 ans ??? Oh là là !"), mais à ma question angoissée il répond que non, je ne suis pas une vieille maman ! Ouf ! Quelques années de répit !
Paul s'émerveille de tout : il veut essayer ma bague, sentir mon parfum, arranger les fleurs, souffler les bougies... et surtout, goûter les gâteaux !


18 mai

Mon Livre de bord de la future maman l'indique enfin : "Vous risquez à tout moment de partir pour la maternité"; yes ! Mais bon, les heures tournent et je ne pars pas ! Tant pis, car nous avons prévu d'aller voir l'épisode 3 de Star Wars, alors ça fait au moins une bonne raison de ne pas accoucher aujourd'hui !
Comme visiblement nous ne sommes pas les seuls à avoir cette idée, on nous recommande de venir plus d'une heure avant le début de la séance !! Christophe s'y colle, et je le rejoins tranquillement de mon pas d'éléphant de mer
5 mn avant l'heure dite...
Entre-temps, j'ai appris une grande nouvelle : Marie (la "grâce" de gauche sur la photo du début de la chronique), a accouché quelques heures plus tôt d'un petit Paul... Je suis bien heureuse pour elle et pour Marc, le papa. Ce petit bonhomme a bien choisi son jour : certainement, la force est avec lui !


22 mai

Encore un dimanche... et toujours rien... C'est ma faute aussi, à force d'avoir répété que c'était un bébé pour la fin mai, j'ai réussi à le contrarier et il a décidé de n'arriver qu'en juin !!! Bouhouhou...d'autant que j'ai de plus en plus mal au dos, aux jambes, que je suis "fatiguée d'être fatiguée", et que je suis allée voir le petit Paul (Skywalker) qui m'a fait carrément craquer d'envie !!!
Les enfants sont moins fatigués que moi ! Ils découvrent avec délice la corde à noeuds rapportée de Noirmoutiers par Papi...Des heures d'essais et de chutes pour comprendre comment arriver tout en haut...J'admire leur ténacité. L'éveil scientifique continue avec un cours de sciences naturelles : Paul nous invite à la contemplation d'un superbe escargot, qui, une fois sa coquille peinte en jaune fluo (pour le reconnaître) a retrouvé sa place dans notre jardin...A quand les balises GPS sur les p'tites bestioles gluantes ???

23 mai

4h27...oh oh...une contraction... élément isolé ???
4h34...encore une ! Je vais peut-être commencer à y croire !
4h47...plus rien, calme plat...zut, fausse alerte ! C'est bien ma veine, je suis réveillée maintenant, et impossible de me rendormir...Et Christophe qui roupille comme un bienheureux... Si je le réveillais pour me sentir moins seule ? Non, quand même, ne soyons pas sadique...
4h52...peut-être que si je me tourne sur l'autre côté...paas facile de faire pivoter ce gros bidon...allez, encore un effort... ouuuups...j'y crois pas !
"Christophe..."
"Mmmmm"
"Christophe !"
"Mmmm...quoi ?"
"Je perds les eaux !" (victoire !)
"C'est vrai ?"
"Non, banane, c'est juste pour le plaisir de te faire une bonne blague à 5h du mat' !!"
Ben évidemment que c'est vrai ! Nous voilà au jour J !!!
Je vous passe les détails sur le déroulement de la journée, il paraît que "ça saoûle tout le monde les récits des accouchements" (dixit Christophe)...Je dirai juste que ça a été un peu long, mais sans problème, avec la surprise que la sage-femme soit une des paroissiennes de chez nous ! Bref, on était en pays de connaissance, ce qui a aidé le futur papa à tuer le temps pendant que je m'amusais comme une petite folle sur la table d'accouchement...
16h...ça se précise
16h03...allez, on pousse (tu peux le faire !)
16h06...ça y est ! Notre petit bébé vient d'apparaître, pour notre plus grand bonheur...Et c'est Coline que nous découvrons avec ravissement, aussi émerveillés que pour la naissance des garçons...
Quelques heures après, Louis et Paul viennent faire connaissance avec leur toute petite soeur, et nous pouvons poser tous les cinq pour la première fois...
Pour d'autres photos de Coline, allez voir à la fin de l'album...et pour la suite de ses aventures, ce sera le mois prochain...
En tous les cas, un très grand merci à tous ceux qui nous ont témoigné leur affection avec un petit mot... Je n'ai pas encore eu le courage de rpéondre personnellement à tous, mais la lecture de chaque message était un délice...

Les petites phrases

Je ne résiste pas au plaisir de vous partager quelques-unes des perles entendues durant ma grossesse...
La phrase que j'ai le plus entendue : "C'est un garçon, tu le portes tellement en pointe !"...Ben, comme quoi...
La phrase que j'ai le moins entendue : "C'est une fille" ; champagne pour Anne-Cécile et Manjeanne qui avaient vu juste ! Mais, en tant que marraine et maman du parrain, elles avaient peut-être un don de seconde vue ! A noter aussi que toutes les petites filles de mon entourage (Eva, Lucie, Léna, Anaïs...) étaient dans le vrai !
La phrase qui fait toujours plaisir : "Qu'est-ce que tu es grosse !"; variante : "Tu es vraiment énorme !"...sans commentaire
La phrase qui laisse perplexe : "Vous êtes catholiques ou maladroits ?" Pourquoi, un troisième enfant ça paraît si impensable que ça ?
La phrase qui fait craquer: "Maman, tu es la plus belle des grosses mamans"...



Les potins

 Suite du défilé des bougies pour le mois de juin...avec Camille, Léna, Christophe, Cécile, Paul et Eva, on arrive à 84 flammes, rien que ça s'il vous plaît !

 Christophe des Carochris : merci pour ton message sur la boîte aux lettres de Coline, que tu as été le premier à inaugurer ! Et elle a bien transmis le message pour la page de présentation !

 Sam et Isa : on attend de vos nouvelles pour la date...juillet sera certainement plus propice que juin, dont le planning est déjà serré !

 Enfin, voici les résultats du jeu du mois dernier : félicitations aux "Rouges" qui, malgré leur éloignement de notre douce France, ont trouvé toutes les réponses !!! Mais comment connaissent-ils tout ça ??? Merci en tous cas à tous ceux qui ont participé; papi Robert obtient le médaille d'argent, et tonton Laulau se hisse sur la troisième marche du podium. Il fallait reconnaître :
1 Le Fort La Latte
2 Lourdes
3 Carcassonne
4 Notre Dame de La Garde (Marseille)
5 Le port de St Tropez
6 Place Bellecour (Lyon)
7 Fourvière
8 Le Stade de France
9 La Cathédrale d'Amiens
10 La Vieille Bourse à Lille
Hélène et Nicolas gagnent donc le droit de nous recevoir dans leur villa de Berkeley dès que nous aurons les moyens de nous y rendre (et plus tôt peut-être s'ils peuvent nous payer le billet !!!!). C'est pas du bonheur, ça ???