La chronique d'Elodie - avril 2005

Moi aussi je pourrais vous en parler ! Tout le monde attend quelque chose : moi, j'attends un bébé, vous, vous attendez ma chronique (allez, faites-moi plaisir, laissez-moi y croire !), Louis et Paul attendent que j'ai fini de taper ce texte pour jouer sur l'ordinateur, ceux qui savent qu'on va parler d'eux dans ces lignes attendent de savoir à quelle sauce ils vont être mangés...
Alors lançons-nous, et réduisons les attentes qui peuvent l'être !

D'un bout du mois à l'autre...

A tout seigneur, tout honneur... commençons par rendre un hommage appuyé à ceux à qui nous devons notre retard de ce mois-ci (et toc !) : j'ai nommé les bienheureux Sarah et Christopher, avec le mariage desquels nous avons cloturé ce mois d'avril. Une bien belle fête, sous un soleil radieux digne du mois d'août, et dans le feu de l'Esprit Saint...
Mais c'est également avec eux que nous avions commencé le mois avec leurs enterrements de célibat respectifs; tout a débuté avec le traditionnel déguisement en costumes plus ou moins ridicules. Et après, les choses se sont gâtées pour l'un comme pour l'autre : Christopher a dû partir à l'assaut des cîmes, sous le regard goguenard de ses tortionnaires, dans sa tenue pourtant peu favorable à cette délirante activité, tandis que Sarah, exposée en place publique dans les jardins du château de Fontainebleau, devait amadouer le peuple en jouant la femme orchestre, avant de jouer les cavalières émérites sur les chevaux de bois...
Tout l'un dans l'autre, ils s'en sont vraiment bien sortis, obtenant ainsi le visa d'entrée pour la mairie, puis pour l'église... Et voilà comment nous avons regagné notre lit le 1° mai à 3h42 du matin, après une journée de joie et une soirée de folie...Ce matin encore, j'ai du mal à m'en remettre, mais dans mon état c'est normal !


Pas de repos pour les braves !

Y'en a qui se marient, y'en a qui fêtent leurs 6 ans...on n'arrête pas ! Dès le 3 en effet, nous avons regardé notre GRAND Louis souffler ses 6 bougies, et profité avec lui de la joie du déballage des cadeaux...De quoi augmenter un peu la collec de vaisseaux Légo "Star Wars", maintenant que les notices de montage n'ont plus de secrets pour ce grand garçon ! La petite visite de Papounet et Nicole a permis de rester dans le ton jusqu'à la fin de la journée : quel bonheur !

En plein air

Dès que le soleil pointe le bout de son nez, difficile de résister au plaisir d'être dehors...
Pour profiter d'avantage du jardin, nous avons investi dans un nouveau portique, l'ancien donnant de très nettes traces de fatigue... Il a donc fallu le démolir, avant d'attaquer le montage du nouveau. Tout le monde s'y est mis avec ardeur, bien que le froid engourdisse les doigts et gèle les oreilles...
Tout s'est déroulé en un temps record, et nous avons rapidement pu admirer le nouveau visage de notre jardin... Ravis, les enfants se sont empressés de l'étrenner, dévoilant ainsi un petit soucis dans le positionnement de l'engin... Nous avons donc, le soir même, profité de la présence de nos amis et de leurs muscles pour faire faire un p'tit tour sur elle-même à l'imposante structure, qui, depuis, enchante les garçons et leurs copains...
Une agréable balade en forêt a aussi permis la construction d'une superbe cabane, refuge pour nos vieux jours...Les garçons s'en sont donné à coeur joie, profitant de l'occasion pour estimer le temps de survie d'un pauvre ver de terre retiré de son milieu naturel...Ah, l'éveil scientifique !...

La Cité des Enfants...pas perdus

Toujours dans la lignée "culture, culture", nous avons fait un petit tour à la Villette avec les cousins de Bretagne...Après une nuit pas si agitée que ça, toute la petite troupe s'est rendue dans le grand nord parisien pour découvrir l'aquarium, faire des expériences et jouer à n'en plus finir...
Nullement fatigués après cette visite, les enfants n'ont pas hésité à nous entraîner vers d'autres activités sportives tout aussi réjouissantes...
Pour refermer notre journée parisienne, un petite balade s'imposait, et a donné lieu à l'intéressante explication de la présence du Génie de la Bastille...Je ne sais pas ce que les garçons en ont retenu, mais ça s'inscrivait bien dans la page culturelle !

Aventuriers en herbe

Y'a pas de raison que seuls les grands aient le droit de s'amuser ! Grâce à Cathy-les-bons-tuyaux, les enfants ont pu eux aussi s'initier aux joies de l'accrobranche ! Il a d'abord fallu s'équiper, puis écouter attentivement le briefing pas toujours très clair du moniteur.... Mais après ça, à eux l'aventure !
Grimper, se déplacer, glisser en tyrolienne, tout ça n'a plus de secrets pour eux !
Louis a adoré, très attentif aux consignes et fier comme un pape. Paul a eu une petite poussée d'angoisse, mais est quand même parvenu à boucler son parcours comme un grand...
Le réconfort du soir a été le bienvenu...

Comme des géants

Une bonne destination pour se sentir grand (quand on ne l'est pas !) : le parc de France Miniature. L'occasion d'admirer "d'en haut" quelques-uns des monuments les plus connus de nos régions...
Nous vous proposons d'ailleurs ce mois-ci un grand jeu concours, à découvrir en pages "divers"... Courez-y, les lots seront nombreux !
Mais ce qu'il y a de bien dans ce parc, ce sont aussi les attractions : glisser, dominer le monde, se balancer, tournebouler, s'envoler dans les airs....De quoi faire le bonheur des enfants...

Ainsi s'achève cette chronique qui, je l'espère, sera la dernière avant l'arrivée de notre petit bout de chou...Déjà qu'on avait du mal à être à l'heure, qu'est-ce que ça sera après ! Alors ne vous inquiétez pas si la prochaine édition arrive mi-juin...

Les potins

 En mai, il neige des pétales de fleurs... et il pleut des anniversaires ! C'est Lucas qui ouvre le bal, suivi de très près par mamie Suzanne, Cyrille, moi ( et oui, ça m'arrive aussi !!!), Laurent, Jean-Marc et Dorian...195 bougies, ça éclaire !

  Alex, Nathalie et les enfants : merci pour cette bonne journée, nous étions contents de découvrir votre chez vous...et profitez bien des feux d'artifice cet été !

 Je constate que nous sommes peut-être les seuls à ne pas avoir envoyé de réponse commune à l'invitation au week-end familial des 9 et 10 juillet : alors OUI, officiellement nous serons là tous les 5 !

 Quant à Caroline et Christophe, la prochaine fois que vous passez chez nous, prévenez-nous avant d'être devant la porte ! Au moins, on s'arrangera pour être là !