La chronique d'Elodie - février 2004

Des moment si beaux, j'en ai cueillis parfois
En passant..."
De beaux moments, nous avons eu le bonheur d'en vivre tellement ce mois-ci que je ne suis pas sûre d'avoir réussi à tous les cueillir, en passant des uns aux autres, d'un bout de France à un autre... Voilà en tous cas ceux qui fleurissent nos souvenirs...

"La vie d'un pirate à bord d'une frégate, c'est la plus belle des vies..."

A qui le dites-vous ? Nous vivons, depuis plus d'un an (depuis l'irruption de Peter Pan et de la bande de pirates du Capitaine Crochet en fait ) avec la présence quotidienne de 2 petits pirates parfois féroces, parfois amicaux, mais toujours coquins...Nous ne pouvions donc décemment pas passer à côté d'un vrai spectacle de pirates...sur un vrai bateau de pirates...avec un (presque)vrai pirate...
L'occasion pour Louis, Paul et Alexis, embarqué pour l'occasion, de s'émerveiller un peu...
On a eu très très froid, on a eu un peu peur, et on a surtout eu un trajet de retour très calme après toutes ces émotions...

Partageons de bons moments :-)

Vous commencez à les connaître aussi bien que nous, et on ne se lasse pas de les retrouver ! Profitant de notre départ en vacances, nous avons de nouveau squatté chez Caroline et Christophe... Et de nouveau, au programme, bonnes rigolades, grandes discussions philosophico-familiales entre Caroline et moi, longues explorations "multimédiesques" du Chris et du Tophe (qui est qui ?), et joyeux ébats des quatre loustics en super forme...
Pour calmer tout ce petit monde, rien ne vaut une bonne course en skis sur la console, et un réveil tout en douceur...
Donc, une fois encore, un grand merci à vous les Lyonnais-qui-sont-presque-à-Tassin-mais-qui-sont-encore-à-Lyon (tu vois papa, qu'est-ce que je te disais ???), et on vous attends chez nous à présent (il me reste du coulis de framboises !!!)

Le Moulin du bonheur

Il convient à présent d'ouvrir notre "guide vert des meilleures adresses de France et d'ailleurs" pour y faire figurer en très bonne place, avec la mention "à revisiter absolument", le "Moulin de Lavaldens"...Un havre de paix, de chaleur et de confort qui nous a accueillis pour une formidable semaine de vacances montagnardes...
Nous savions les hivers, nous savions le froid, nous entendions longtemps couler l'eau des fontaines, nous allions les routes et les frontières, mais nous ne nous attendions pas à découvrir tant de choses...
Par où commencer ?
L'accueil : plus qu'excellent. Imaginez un couple de sympathiques propriétaires, chaleureux et souriants, et un trio de petites fées vous offrant non seulement l'abri douillet de leur chambre et de leurs lits, mais encore des trésors de gentillesse et d'attentions allant des tablettes de chocolat suisse (adieu ma carence en magnésium !) aux superbes dessins préparés pour nous...Un vrai paradis.
La nourriture : mention "très bien". Pour nous, parisiens en vacances, la montagne signifie raclette, fondues et autres réjouissances du même genre. Nous eûmes droit à tout cela, et chapeau bas à la cuisinière-intendante car nourrir neuf personnes dont cinq affamés perpétuels ça relève de l'exploit !
L'animation : des G.O. professionnels ! Pendant que Johanna et Océane remplissaient consciensieusement leurs fonctionsde baby-sitters, la finaliste de la Star'Ac 2012 nous offrait un concert privé chant et danse combinés à faire pâlir d'envie les Lorie et autres Priscilla...
Le "petit plus" qui fait toute la différence : nos pérégrinations nous ont déjà menés aux quatre coins de France, et pourtant il nous aura fallu attendre cette semaine de février 2004 pour dénicher la perle rare et comprendre que non, nous ne sommes plus seuls sur cette terre ! Non, nous ne sommes plus les seuls à nous abreuver à la source de Walnut Grove, faire notre lessive à Plum Creek (au sens figuré évidemment !!!), aller vendre nos oeufs chez les Oleson et notre bois à Sleepy High...En effet, après toutes ces années solitaires, nous avons découvert en Cécile une autre fan de notre série-culte : LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE !!
C'est donc dans un esprit très "ingallesque" que nous avons passé ces quelques jours, partageant nos "infos exclusives" sur cette mythique production, résumant nos épisodes préférés, fustigeant Nelly et Willy Oleson...ainsi passaient nos heures, au rythme entêtant des battements de nos coeurs et des séances de karaoké sur fond de Céline Dion...
Bref, un grand grand grand merci à tous les 5 pour ces merveilleux moments de partage, d'échanges et de rires... Nous garderons comme particulièrement mémorable cette fameuse nuit où nous avons mesuré à quel point vous êtiez désireux de nous garder chez vous, en veillant à ce que nous ne puissions quitter notre abri !!!
On vous attend quand vous voulez, et le plus tôt sera le mieux ! J'ai réservé un "prime" sur TF1 pour Aurore et Cécile, un atelier d'artiste à Montmartre pour Johanna, un lit douillet pour la "Bouboune" et un atelier de montage vidéo pour que Christian immortalise tout ça !

"Quand te reverrai-je, pays merveilleux..."

Nostalgiques dans l'âme, nous sommes donc de nouveau repartis, après quatre ans d'absence, sur les traces de Jean-Claude Dus et de l'abominable homme des neiges...A nous les pistes, les sommets enneigés, les nez gelés et les pieds glacés...Le bonheur, quoi...
Les garçons étaient aussi impatients que nous de "goûter à la neige", même s'ils ne savaient pas très bien ce qui les attendaient ! Premières glisses en ski pour nos petits hommes, premières montées en téléski, premiers exploits, premières chutes mais on se relève et on repart !
La météo nous a offert une palette d'ambiances : froids quasi-pôlaires, soleil revigorant, brouillard à couper au couteau...Les jours se suivaient et ne se ressemblaient pas !
Christophe s'est réinitié au passionnant métier de moniteur de ski, près de 10 ans après m'avoir donné mes premiers cours ! Quant à moi , je suis extrèmement fière d'avoir été capable de faire prendre le téléski à Paul, et de l'aider à descendre entre mes skis, sans bâtons !
Une magnifique matinée ensoleillée nous a permis de retourner en pélerinage à la cascade où nous avions si souvent mené Louis barboter lors de notre séjour à l'été 2001. Une fois les eaux tumultueuses franchies, nous avons pu nous abandonner aux plaisirs de la bronzette sous le soleil, tandis que les garçons furetaient partout à la recherche de je ne sais quel trésor, avant de découvrir un superbe igloo presque pas en ruines et d'en faire un nouveau terrain de jeux...
Bref, des vacances comme on les aime, douces, ressourçantes et pleines de souvenirs...

Le retour des pirates !!

Quand je vous disais que c'est une obsession chez nous ! Pour fêter Mardi-Gras, toute la famille s'est rendue à la fête de la Halte-Jeux pour assister au spectacle d'un magicien et partager un gros apéritif bien...gras !
La réalisation des costumes a été beaucoup plus rapide cette année que les précédentes, et je m'en porte fort bien! Quatre vieux pantalons à sacrifier, trois coutures par-ci par-là pour les "marinières" des garçons, l'occasion de ressortir celles que Christophe a héritées de son Service Militaire dans la Marine...et nous étions fin prêts !
C'est toujours drôle de voir tous les enfants déguisés, on se croirait dans un dessin animé !

Les p'tits mecs

Notre aîné a donc réussi ses premières descentes à skis; quelques larmes, mais il a adoré ! Nous avons passé une deuxième semaine de vacances très calme, tout au plaisir de redécouvrir les jeux et de galoper dans le jardin. Un bon mot au milieu de tout ça :
"Alors, demain tu es invité chez ton copain Maxime ?"
"Oui"
"Il est gentil, ton copain Maxime; c'est Max la menace."
[Rires] "Pourquoi tu l'appelles Max l'ananas ?"
Notre puîné (comme on dit là-bas) a lui aussi beaucoup apprécié le ski, et se promène d'ailleurs souvent dans la maison en glissant sur des couvercles de boîtes à chaussures ! Il s'émerveille des premières fleurs qui s'épanouissent au jardin, jonquilles, crocus, cerisier du Japon, jacinthes tardives et résiste bien à son envie pourtant tenace de les cueillir... Ses progrès en langage sont étonnants, surtout du point de vue de la longueur des phrases (car côté prononciation, c'est pas encore tout à fait ça !). Exemple :
"Ta rappelles, papa, à Sneyland Parris, n'a vu gragon Sneyland Parris et na crach ne feu et ma na peur !"
Trad (pour ceux qui n'ont pas encore beaucoup de pratique !) :
"Tu te rappelles, papa, à Disneyland Paris on a vu le dragon (de Disneyland Paris) qui crache du feu et qui m'avait fait peur !"
Je rappelle que pour les personnes intéressées, des stages de mise à niveau en langage paulinien peuvent être mis en place à la demande...

Les potins

  Notre site a quatre ans, que le temps passe vite, madame, hier encore, il était si petit...
Et oui, mais tout passe, et je n'en reviens pas de tout ce que j'ai pu raconter en quatre ans... Quand je serai bien vieille, au soir, à la chandelle, je relirai tout ça et Christophe me criera "Comment ? J'entends pas !"... Quel charmant tableau en perspective...

  Autant certains mois peuvent être creux, autant celui qui s'annonce sera riche en gâteaux et cadeaux ! Si tout le monde y met du sien, ce ne sont pas moins de 195 bougies, oui, j'ai bien dit 195 !, qui devraient être soufflées entre le 1° et le 31 mars...BonS anniversaireS donc à Arnaud, Mamie Christiane, Priscille, Laurence, Renaud et Jacqueline !

  Caroline : j'espère que tu as réussi à décider ton homme à t'offrir le maillot de bain de tes rêves; si ce n'est pas le cas, j'ai ici un très joli lot de ficelles colorées...tu n'auras qu'à y faire ton choix !