La chronique d'Elodie - décembre 2003


Voilà déjà la fin de l'année, et nous restons encore tout émerveillés des fêtes de Noël qui s'achèvent tout juste. Cette année encore, on n'a pas eu de "Noël blanc", ni de blanc du tout pendant tout le mois, mais cela ne nous a pas empêché de sentir "l'Esprit de Noël" s'installer un peu partout...Il suffisait de regarder à travers les yeux de Louis et Paul...

We are the Champions

Allez, une petite question pour commencer : qu'est-ce qui revient toujours début décembre ?
L'Avent !
Oui, mais après ? Allez, un peu de réflexion...Mais oui, c'est ça : le Téléthon ! Et chez nous, le Téléthon, c'est sacré, avec notre traditionnelle participation familiale aux défis sportifs, en particulier celui de natation. C'est très simple: on va à la piscine, on s'inscrit et on fait le plus de longueurs possibles histoire de dire qu'on a "nagé pour les petits enfants malades"...
Donc nous voilà tous les 4 à l'eau; les enfants sont ravis, Paul se trémousse comme une anguille et Louis fait de plus en plus de progrès sans ses brassards. Notre aîné parcourt ainsi 300m, notre cadet 150, et nous on les accompagne.
Retour à la maison : dévorage de sucres lents (des pâtes, quoi !), puis sieste pour les garçons et vague somnolence pour nous (ça épuise, ces épreuves de haut niveau !!). Et soudain, le téléphone sonne...et la nouvelle tombe : nos p'tits mecs ont remporté, je dis bien, non pas UNE, mais DEUX coupes à l'issue des épreuves de natation !
Nous voilà donc repartis à la piscine pour la remise des récompenses, et je succombe au péché d'orgueil en voyant ma progéniture recevoir, sous les acclamations de la foule, les coupes du plus jeune nageur avec agrès (Paul) et sans agrès (Louis).
Tous deux rayonnent autant que moi et c'est avec une grande fierté qu'ils brandissent leurs trophées pour immortaliser l'instant...Qui sait, peut-être exhiberont-ils un jour une médaille olympique ???

C'est beau une ville, la nuit

Surtout en cette saison où les rues ont revêtu leurs tenues de fête...
Nous n'étions pas en reste, ayant décidé d'offrir à notre nouvelle demeure des habits de lumière dignes d'elle. Certes, il fallu à Christophe beaucoup d'adresse et de patience pour installer les 28 mètres de guirlande lumineuse, perché sur l'échelle gracieusement fournie par Papi Robert...
Je reste encore sidérée de l'habileté de mon "Bob le bricoleur" de mari, qui a tout fait dans les règles de l'art pour que notre maison brille de mille feux...La suite l'année prochaine, on a encore plein d'idées "lumineuses" à mettre en place....

"Les chansons sont plus belles que ceux qui les font" (JJG)

Je sais, je sais...mais ça n'empêche pas, quand on est fan, on est fan !
Alors là, attention, je sais que ce que je vais écrire risque d'en mettre plus d'un(e) en rage...Mais que voulez-vous, c'est comme ça, dans la vie il y a ceux qui ont de la chance et ceux qui n'en ont pas, ceux qui connaissent des gens importants et ceux qui n'en connaissent pas...
Croyez bien que jusqu'au 19 décembre, je pensais appartenir à cette immense majorité silencieuse d'individus qui marchent dans la ville, tous seuls et anonymes...Mais, depuis cette date-là, tout a changé. J'ai rencontré un p'tit bonhomme, rien qu'un tout p'tit bonhomme (enfin presque), dont l'humour et l'amour sont les trésors, et qui, comme ça, innocemment, me raconte qu'il a...SERRE LA MAIN DE JEAN-JACQUES GOLDMAN !!! Vous imaginez (non ? ah, ben vous me connaissez pas bien alors !) mon émotion et mon enthousiasme...Donc voilà, je fais à présent partie de ceux qui "connaissent quelqu'un qui a touché quelqu'un de célèbre" (et il lui a même dit bonjour !).
J'ai donc quinze ans soudain, mais malgré mes supplications mon jeune ami n'a pas voulu me céder sa main (un bout de peau m'aurait suffi mais bon...)...Tant pis, j'ai quand même réussi à prendre une photo pirate de "la main qui a touché Jean-Jacques Goldman" que je risque de revendre très cher...

De réveillon en réveillon...

Cette année, nous avons passé des réveillons de Noël très doux et très calmes, entourés des 2 mamies, de Papi Robert et de Tonton Juju...Un très beau cadeau de Noël !
Après avoir animé la messe du 24 au soir, nous voilà tous à la maison pour partager un bon moment, les enfants lorgnant le sapin avec anxiété. L'heure du coucher arrive, chacun dispose ses chaussons au pied de l'arbre...
Nous profitons d'une grasse matinée exceptionnelle (9h !!) avant d'entamer la descente vers le séjour... où une montagne de cadeaux nous attend...Louis s'en donne à coeur joie, ravi de découvrir les surprises tant convoitées...Paul ne sait plus où donner de la tête et pousse des cris de joie devant son bateau de pirates espéré depuis des mois...
Bref, de très beaux souvenirs à lire, à écouter, à porter, à regarder, à manger...Chacun a pourtant été raisonnable, mais tout le monde ensemble, ça faisait un sacré déballage !
Pas de malade, pas de saignement de nez, le bonheur d'être tous ensemble... C'est Noël !

Carochris: le retour

Comme pour tous les bons films, quand les débuts sont prometteurs, on attend la suite. Après Retour vers le Futur, Indiana Jones, Matrix et Taxi, voici donc le deuxième volet de nos cyber-aventures avec nos "amis du web", Caroline, Christophe et leurs p'tits bouts, Mathis et Capucine.
Alors que Louis attendait avec impatience l'arrivée de ses copains, nous faisions répéter Paul avec ardeur :
-"Qui est-ce qui va arriver ? Ma...?"
-"..rie !"
-"Mais non ! Ma...this ! Et Ca...?"
-"...mille!"
-"Non ! Ca...pu...?"
-"...chon !"
Pas encore au point tout ça...il faudra y retravailler pour le 3° opus...
Enfin bref ils sont arrivés, et nous voilà repartis pour une longue soirée de discussions, de rires et de gags (souvent) involontaires; ils ont pu apprécier à sa juste valeur mon ingéniosité de cordon bleu, notamment avec mon célèbre dessert "chocolat glacé avec coulis de fruits rouges". Bon, là, il s'est trouvé qu'en fait le coulis, ce n'était pas des fruits rouges, mais le reste de sauces aux airelles et marrons mélangé avec le jus du rôti de biche que nous avions mangé la veille... C'est spécial, mais je suis sûre que ça a de l'avenir comme recette...Faudra que j'en parle à Guy Savoy...
Le lendemain, après un réveil en douceur, les grands sportifs que nous sommes se sont lancés dans des défis de tyrolienne époustouflants. Tandis que Mathis, Louis et Paul confirmaient leurs qualités d'experts en la matière, Caroline et Christophe nous ont offert eux aussi d'assez jolis angles de prise de vue...
Pour se remettre de ces émotions, une petite virée au restaurant gastronomique le plus réputé de la région a été plus que bienvenue, surtout pour les deux Christophe(s) que les multiples activités du moment avaient sérieusement attaqués...
Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, et c'est avec émotion que nous avons sacrifié au rituel de la photo de famille(s) avant de se séparer...On ne vous dira pas d'aller faire un tour sur leur site, de crainte que certaines photos ayant échappé à notre censure y apparaissent...Mais de toutes façons, comme ils n'ont pas prévu la mise en ligne avant ...mi-janvier ? fin janvier ? il n'y a pas matière à s'inquiéter pour le moment...

Les lutins de Noël

Que de nouvelles ce mois-ci !!Honneur au plus âgé :
Louis nous a rapporté son cahier de l'école, et nous avons pu constater ses énormes progrès en "lecture". Il sait à présent écrire sans modèle "maman", "papa" et "Paul", et reconnaît de plus en plus de mots. Toujours très enthousiaste, il adore l'école et sa "gentille maîtresse", et ne cesse d'ailleurs de compter les jours avant la rentrée de janvier ! Rentrée qui sera peut-être un peu décalée pour lui vu qu'il a attrapé...la varicelle ET la scarlatine ! Pourquoi faire simple ? Sa conscience scolaire l'honore déjà puisqu'il a attendu les vacances pour que tous les petits boutons se déclarent...
Morceaux choisis de conversation :
-"Eh, Paul, toi t'es le bouffon vert"
-"Dis donc, Louis, tu ne parles pas à Paul comme ça, ce n'est pas beau de le traiter de bouffon !"
-"Mais c'est parce que moi je suis SpiderMan et lui c'est le méchant, le Bouffon Vert !"
-"Ah?..Dans ce cas..." (pauvre maman, déjà dépassée...)
Paul vient de franchir LA grande étape que nous préparions depuis plusieurs mois : grâce aux "slips château-fort" prêtés par Maxime, IL EST PROPRE ! Il a juste fallu éponger pendant quelques jours les petits accidents survenant ici et là, et après il a compris le truc! C'est vraiment un grand bonhomme maintenant. Progrès étonnants aussi côté langage : plus question de lui dire qu'il ne peut pas faire telle ou telle chose parce qu'il est trop petit, ou il s'écrie immédiatement avec colère : "Non, y'a pas cro péti mia !" (trad: "non, je ne suis pas trop petit, moi !"). Autre exemple :
-"Dis, Paul est-ce que tu es un bébé ?"
- "Non !"
- "Tu es un petit garçon ?"
-"Non, mia chuis un Paul !!" (expression furibonde impossible à retranscrire !)
Pour tous les deux, l'attente de Noël a été un vrai bonheur; plus un seul catalogue de jouets ne pouvait tomber entre leurs mains sans subir la torture de découpage/déchiquetage...Ah, ça c'est sûr, ils en ont usé des litres de colle et des tonnes de papier pour "écrire" leur lettre au Père Noël, maisau moins pendant ce temps, la maison était calme...

Les potins

  Au programme de janvier : un nouvel anniversaire clé dans la famille : les 20 ans de Tonton Juju ! Ca nous rajeunit pas tout ça...Où sont donc nos 20 ans à nous ? (Et où sont ma canne, mon dentier et ma bouillotte ?)
Lucie a encore de belles années devant elle avant d'en arriver là, mais on lui souhaitera quand même ses 4 ans avec les honneurs qui lui reviennent...

  Toutes nos félicitations à "Sarahchris", les futurs fiancés de janvier; on espère pour vous plein de délicieux moments remplis de musique et louange...

  Enfin, à tous et à chacun, nous souhaitons une

Qu'elle apporte à chacun la réalisation de ses désirs et l'éveil de nouveaux projets...