La chronique d'Elodie - Juillet 2003

(célèbre maxime honteusement plagiée par le sponsor du "Small World" de Disneyland Paris qui en a fait :
"Quand France Télécom nous réunit, le monde devient plus petit !")
Ce mois de juillet fut chaud, très chaud, très très chaud même parfois ( 36 à l'ombre sous le store de la terrasse !!). Mais rien n'arrête l'intrépide famille de migrants que nous sommes...

Aux frontières du réel

On l'entend bien souvent : "Internet empêche les vraies relations humaines", "Quel est l'intérêt de communiquer sur le net avec des gens qu'on ne connaît même pas ?", "Il faut être un peu déséquilibré ou mégalo pour créer un site perso sur sa famille", "Sur internet, tout est artificiel", j'en passe et des meilleures car on a une belle collection de réflexions de ce genre depuis que nous avons créé ce site...
Et pourtant, pourtant...au milieu de cet anonymat virtuel dans lequel nous flottons sur la toile, nous sommes, le 11 juillet, passés de l'autre côté du miroir pour une rencontre du troisième type...
Nous avons en effet rencontré, en chair, en os et en trois dimensions, toute la p'tite famille dont nous suivions les aventures régulièrement sur leur site carochris. Profitant d'une descente dans le Lyonnais, nous avons atterri pour quelques heures chez cette fort sympathique famille... Imaginez la scène de la rencontre, en bas des escaliers : on s'aperçoit, on se dévisage, on pense se reconnaître ( vive les albums sur le site !!), on se présente. Oui, c'est eux !!
Premier choc : on s'entend pour la première fois ! On avait déjà les images, et voilà le son...
C'est génial et un peu surréaliste, mais très vite on se sent en pays de connaissance...Faut dire que ça fait presque deux ans qu'on suit régulièrement les aventures les uns des autres via le Web.
Mathis et Louis forment très vite une paire de coquins comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Paul, comme à son habitude, farfouille partout. La petite Capucine, tout juste sortie de son doux sommeil, ne semble pas trop surprise de voir ces créatures venues de l'espace cybernétique envahir sa maison, et nous gratifie de grands sourires de bienvenue...
Très vite, nous voilà à l'aise comme si nous étions avec de vieux copains. La canicule nous fait apprécier la fraîcheur du "lac des cannettes" que nos hôtes nous font découvrir; Louis et Mathis s'éclatent, tandis que Paul et Capucine se livrent à leur activité favorite... Caroline et moi refaisons le monde, tandis que les deux Christophe échangent leurs tuyaux sur les montages numériques et autres applications informatiques, à grand renfort de gros mots tels que "php", "plug in" et autres insanités que je tairais...
Caroline résume très poétiquement notre sentiment commun; "c'est comme si Capitaine Flam ou Casimir sortait de la télé et venait à la maison "! (Au fait, Caroline, Christophe et moi nous demandons lequel de nous deux représente Casimir ???)
Le soir venu, Christophe (l'autre) nous initie aux joies et aux secrets de ... "Greg, le millionnaire" ! S'ensuit une longue et passionnante discussion sur la télé-réalité, avec de bonnes tranches de rigolade entre deux bouchées du divin repas de Caroline.
La nuit est courte car les enfants ont décidé de s'en donner à coeur joie; Paul squatte notre lit de cinq à sept heures du matin, et ses caresses "brutales" nous achèvent...Mais qu'importe !
Nous reprenons la route le lendemain épuisés mais ravis de cette étonnante expérience; Mathis nous invite à venir avec eux en vacances. Ils sont vraiment sympas dans cette famille !!
Bref, Caroline, Christophe et les p'tits bouts, on attend de pouvoir vous rendre la pareille dès que vous aurez l'occasion de "monter à la capitale"; on en profitera pour aller voir la maison de Peter Pan, et Mathis nous servira de guide puisqu'il sait voler parce qu'il a assez "réveillé d'aventures" (sic)...

Le samedi au soleil...

A peine remis de cette incroyable aventure, nous déboulons à Mormant, charmant petit village d'au moins... je ne sais combien d'habitants, où nous attendent papi, mamie, Tata Lili fraîchement débarquée de Chine avec ses deux loupiots, Elliot le dragon et Lucas le pacha. De là, après une matinée bien occupée à flâner dans le bourg médiéval fort coquet, nous sautons dans nos habits du dimanche (d'aucuns auraient dit : "nous nous mettons sur notre 51") et nous voilà partis pour assister au mariage de Maxime et Jessy .
Ce fut une très belle cérémonie pleine d'émotions; les splendides mariés ont souffert pour les photos sous un soleil de plomb, mais cela ne leur a pas ôté le sourire ! Bonne occasion pour moi de retrouver mes nombreux cousins, oncles et tantes que je n'avais, pour certains, pas vusdepuis 5 ans...
J'ai particulièrement apprécié l'ambiance "goldmanesque" de début de soirée, avec l'entrée des mariés au rythme de "Et l'on n'y peut rien"... Parfait pour se mettre dans l'ambiance.
Donc toutes nos félicitations à Jessy et Maxime, un grand merci à eux et à toute leur famille pour cette fête si réussie. N'oubliez pas qu'on habite sur la route de l'aéroport, lors de votre départ en voyage de noces...

Home, sweet home

Et bien oui, ça y est ! Depuis le temps qu'on en parlait, qu'on l'annonçait, qu'on y pensait nuit et jour, ON L'A FAIT !!! Nous avons ENFIN déménagé dans notre nouvelle maison...
Ce fut une journée de folie...Contrairement à toutes mes attentes, tout est allé très vite. Il faut dire qu'avec plus de 30 bras et jusqu'à 7 voitures, on n'a manqué ni de main-d'oeuvre ni de moyens de transports !!
Bref, dès le 8 juillet au soir nous pouvions "camper" dans notre nouvelle résidence... L'apprivoisement des lieux a été assez réussi, sauf pour petit Paul à qui il a fallu quelques nuits pour s'habituer au nouveau décor. Le pauvre se plantait devant la porte d'entrée en réclamant "maison"...
Louis par contre a très vite pris possession de sa chambre, en y renversant presque la totalité de ses jouets dès le premier jour...Normal, quoi. Depuis, il a découvert qu'un grand jardin c'est super, parce qu'on peut y faire plein de choses comme jouer, courir ou...faire pipi partout, vu qu'il y a plein d'arbres. Bref, il marque bien son territoire...
Paul, voyant cela, ne veut pas être en reste, et c'est peut-être la première étape vers la propreté !! Dès que son frère passe à l'action, voilà mon p'tit bonhomme qui s'empresse d'enlever son short et de "déscratcher" sa couche...Bon d'accord, bien souvent il ne se passe rien mais c'est l'idée qui compte. Et puis c'est TELLEMENT agréable pour maman d'avoir ensuite à éponger le pipi malencontreusement survenu alors que M. Paul jouait dans la chambre de son frère...
Quant à Christophe et moi, nous nous sentons les seigneurs du château; les cartons sont à présent tous vidés ou presque, et on a encore de la place !! Du coup, nous avons investi dans un divin canapé-lit afin d'accueillir dignement les foules qui se précipiteront bientôt pour visiter le musée des carcasses d'ordinateurs que Christophe envisage d'installer dans les combles...
En attendant, les menus travaux à effectuer dans la maison progressent vite grâce à une organisation impeccable : je dirige, Christophe exécute...Bonne répartition des tâches...

La terre est si belle vue du ciel...

On n'en doute pas...Mais le ciel, vu d'en bas, n'est pas mal non plus, surtout lorsque les avions de la patrouille de France viennent jusque dans nos campagnes pour un meeting aérien...
Invités par papi Robert à admirer ce ballet du haut des tas de gravier de sa centrale, nous avons pu voir évoluer ces bolides ailés juste au-dessus de nos têtes. Les enfants ont été impressionnés, mais moins que Christophe qui, perché à plus de 30m de haut sur la tour de la centrale, a joué au grand reporter, caméra numérique au poing...
Ambiance "Top Gun" garantie, et un p'tit début de torticolis à la clé...

Les potins

  LE potin du mois revient à Tonton Juju, "The Graduate", qui a décroché son BEP sans coup férir ! Au diable pessimistes et marabouts en tous genres, le voilà admis dans la cour des grands...On ne s'arrête pas en si bon chemin, hein ???

  Bon anniversaire pour nous! Nous avons fêté nos 6 ans de mariage le 5 juillet...Ca ne nous rajeunit pas...

  Merci à Anne-Cécile et Laurent pour ce barbecue bien sympathique, et surtout pour le feu d'artifice qui a beaucoup marqué les enfants, surtout Louis qui en reparle fréquemment, et nous réclame de retourner chez vous...comme ça, on pourra voir l'état des tomates ! (comment ça je me moque ??)

  Affûtez les allumettes et sortez les bougies pour le mois d'août ! Margot, Elliot, Agathe et Mélanie totaliseront 60 flammes à eux 4 !! Il va falloir du souffle !