La chronique d'Elodie - Avril 2003

ne sait pas s'il pleut au-dessus de lui" (proverbe tibétain)
Notre traditionnel bulletin météo de début de chronique s'emmêle un peu les pinceaux pour ce mois-ci : on a eu froid, puis très chaud, puis très froid, puis rebelote un peu chaud, puis du crachin, puis de la grêle, puis des déluges cataclysmiques...Bref, "y'a plus de saison, ma bonne dame", et avec tout ça j'ai passé mon temps à ranger les vêtements d'hiver, aérer shorts et chemisettes, puis vite rallumer le chauffage en déballant dare-dare sweats polaires et pantalons... 

Louis, le plus petit des grands héros

Et voilà, cette année encore, nous avons fondu quelques dizaines de plaquettes de chocolat, cassé et monté en neige quantité d'oeufs, allumé et éteint des quatuors de bougies, essuyé discrètement la bave répandue sur le gâteau sous l'effort impressionnant fourni par le délégué à la soufflerie...Bref, vous l'avez compris, c'était l'anniversaire de Louis...
4 ans déjà, l'âge de raison (on y croit), l'âge où des horizons nouveaux peuvent s'ouvrir - du genre, "quand j'étais petit, j'avais 3 ans, je faisais toujours la sieste, maintenant j'ai 4 ans, j'ai grandit alors je fais plus toujours la sieste"...
Merci à tous ceux qui y ont pensé, pour les nombreux mails, coups de fil, cadeaux, cartes et surprises en tout genre qui lui sont parvenus, du bout du monde ou du coin de la rue...

Le premier mariage de l'année

A peine nous étions nous remis de nos dégustations de gâteaux d'anniversaire que nous nous embarquâmes sur le bateau de l'amour piloté par Hélène et Philippe...Nous avons pris la mer avec eux le 5 avril, sous un radieux soleil convié spécialement pour l'occasion.
Ils avaient dû répéter longtemps, et c'est d'une voix pour le moins assurée qu'ils se sont dit oui devant Mme l'Adjoint au Maire...
La mariée était rayonnante, le marié un peu stressé et très élégant !  Ils nous ont offert un repas fort agréable dans une ambiance très "métissée" et conviviale... A quand le mariage religieux pour qu'on remette ça !!

La fête continue !

Décidément, ce 5 avril était chargé ! Après avoir bien fêté les mariés, nous voilà partis direction Monthléry pour les 50 ans (surprise!)de Marie-Jeanne.
Si Paul s'est effondré à peine arrivé, Louis a tenu le choc avec nous jusqu'à 1h30 du mat, heure à laquelle nous avons dû nous résoudre à rentrer puisque le sieur Paul s'était réveillé et commençait à manifester...
Donc, Louis va devenir un roi de la "night" (comme disent les jeunes !), d'ici peu il concurrencera John Travolta dans "La fièvre du samedi soir"...voyez déjà comme il se débrouille bien avec la choré de "Las Ketchup"...

En route vers Pâques

Cette année, nous avons préparé Pâques en famille, les enfants se chargeant de la décoration de la maison... Le beau temps nous a accompagné tout au long du chemin de croix que nous avons fait à travers la ville le vendredi saint. Nous sommes ensuite allés en famille à la vigile de Pâques; Paul s'est gentiment endormi peu après le début de la messe, mais Louis a lutté jusqu'au bout - alors que nous avions apporté le kit de survie indispensable : oreiller, couverture, doudou, jouets...- et s'est finalement écroulé dans mes bras...pendant le chant final...
Mais ça ne l'a pas empêché d'être debout aux aurores, en même temps que Paul, pour aller chercher les oeufs...que les cloches avaient largué dans le salon pour cause de pluie abondante !!! Je pense qu'entre nous, les divers grands-parents, tantes, cousins et amis, les enfants ont dû récolter pas loin d'une tonne de chocolat... Donc, Caroline et Christophe, vous pouvez venir maintenant, notre réserve est reconstituée pour quelques temps !

Il ne leur manque que la parole...

Et ben non, même pas ! Ils l'ont, la parole...
Paul répète tout ce qu'il entend, de préférence les niaiseries que son frère s'ingénie à lui apprendre...Mais il appelle aussi Moustique (notre chatte) "Ti", et nomme les éléphants ("Baba"), les oiseaux ("zozo"), et tous les animaux de la ferme ("monhon" indifféremment pour les vaches, les chèvres et les moutons et "ka" pour les canards et autres poules et poulets). Il dit à présent "merci" assez spontanément, et marmonne un vague truc qui doit signifier "s'il te plaît" lorsqu'il voit que, visiblement, on attend qu'il dise quelque chose avant de lui donner ce qu'il réclame.
Le meilleur du mois, c'est quand même ça : en regardant le petit Evangile illustré de son frère, il pointe Jésus avec son doigt ( vous voyez Jésus, le barbu à l'air si doux) et s'écrie "Papi !" (en pleine messe !!!)
Louis nous en sort encore de bien bonnes; à titre d'exemple, conversation anodine autour de son cadeau d'anniversaire (un Viking Playmobil, avec un casque qui protège son nez): "Tu vois, son casque il protège son nez, comme ça si quelqu'un veut lui tuer le nez, il pourra pas, son nez sera pas tué".
Ou encore, avec un autre jouet : "moi, j'ai une corde à déon" (= un accordéon).
Enfin, depuis le début du mois tout est sujet à "poisson d'avril" :
"Maman, je vais aller vite faire  une sieste !"
"C'est très bien ça Louis !"
"Poisson d'avril !"
"..."

Les potins

  La première semaine d'avril était celle du vieillissement accéléré : bonS anniversaireS à Laure, Virginie, Laurence et Cathy qui totalisent pas loin de 120 ans à elles quatre !
On n'oublie pas non plus Hugo le Chinois qui, malgré la pneumopathie, n'a pas hésité à prendre un an de plus ! On va pas se laisser abattre par un sale petit virus, non plus !!

  Dans la série "Joyeux Anniversaires", mai ne s'annonce pas mal non plus !
Histoire de ne pas être en retard, on embrasse déjà Lucas, Mamie Suzanne, Jean-Marc et Dorian qui seront à l'honneur ce mois-ci.

  Carnet rose (enfin, bleu): bienvenue à
Anthony, troisième petit lascar de la tribu Morlon...
Bravo Cathy et Jean-Marc, beau travail encore une fois...